Bientôt des trains zéro-émission sur les chemins de fer belges

Ces trains qui servent à prendre des mesures devraient arriver en Belgique dès 2024, annonce Infrabel.

Bientôt des trains zéro-émission sur les chemins de fer belges
Un train du fabricant Mermec. (@Mermec)

Le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire Infrabel a récemment commandé trois nouveaux trains de mesure qui n’émettent pas de CO2, rapporte-t-il mercredi. Ces trains "électro-hybrides" qui servent à mesurer tous les éléments du rail peuvent rouler à la fois à l’électricité et sur batterie. Il s’agit d’une première sur le réseau belge.

Ces trains, développés par le fournisseur italien MERMEC, seront livrés dans les prochaines années. Le premier exemplaire arrivera en Belgique fin 2024 et, après homologation, devrait circuler sur le réseau ferroviaire à partir de 2025. Les deux autres seront livrés en 2026 et 2027.

Le véhicule bénéficie d’une technologie "particulièrement avancée" et peut fonctionner sur batterie comme à l’électricité provenant de la caténaire, détaille Infrabel. Lors de la décélération ou du freinage, l’énergie est récupérée et stockée dans les batteries.

Selon le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire, cette technologie permettra de réduire les émissions de CO2 de 130 tonnes par train et par an.

Le train est long de 50 mètres et pèse 148 tonnes. Il peut atteindre 200km/h en traction électrique et sa vitesse maximale est de 120km/h sur batterie.

Le contrat représente un investissement d’environ 42 millions d’euros.

Sur le même sujet
Plus d'actualité