Des primes énergie plus faciles à obtenir en Wallonie: voici ce que vous pouvez avoir

Depuis ce 1er septembre 2022, la région wallonne a rendu ses primes plus accessibles pour les «travaux énergie». Explication.

Isolation d'un toit
Travaux d’isolation du toit d’une maison ©BelgaImage

Bonne nouvelle en cette période de flambée des prix de l’énergie. Depuis ce jeudi 1er septembre, les Wallons ne doivent plus réaliser un audit énergétique ou passer systématiquement par un entrepreneur agréé pour obtenir une prime concernant toute une série de travaux permettant des économies d’énergie. Adieu ces conditions qui provoquaient jusque-là un certain nombre de désistements. Ce changement, adopté en mai dernier, est désormais en vigueur, pour un budget total de 72 millions en 2022-2024. Il ne concerne toutefois que certains types de rénovation. Voici un tour d’horizon de tous les travaux concernés par cette nouveauté, sans oublier les autres primes qui existent.

Quels travaux concernés par la prime créée ce 1er septembre?

En résumé, cette nouvelle aide concerne les rénovations de toiture et les travaux de moins de 3.000€ (HTVA). Plus en détail, voici la liste de tous les travaux subsidiables:

  • Isolation de toiture (par entrepreneur ou par le demandeur)

  • Remplacement de couverture de toiture, charpente et dispositifs d’eau pluviale

  • Remplacement de menuiseries extérieures (fenêtres et portes)

  • Murs : travaux pour résoudre des problèmes d’infiltration, d’humidité ascensionnelle et de stabilité

  • Sols : travaux pour résoudre des problèmes de stabilité

  • Pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire

  • Ventilation hygiénique simple flux, centralisée ou décentralisée

  • Ventilation hygiénique double flux

  • Installation de chauffage : isolation de conduites, isolation de ballon de stockage, placement de circulateur à vitesse variable, placement de vannes thermostatiques, placement de thermostat

  • Installation d’eau chaude sanitaire : isolation de conduites, isolation de ballon de stockage, isolation d’un échangeur externe, placement d’un ballon de stockage

  • Travaux pour résoudre des problèmes de salubrité : défaut de l’installation électrique/gaz, éclairage naturel ou ventilation insuffisante, problèmes liés à la hauteur sous plafond, le risque de chute, constatation de mérule ou radon, etc…

Quel est le montant de cette aide?

La somme à laquelle vous avez droit avec cette nouvelle prime dépend de vos revenus et du type de travaux que vous voulez précisément entreprendre (avec un maximum de 80% de la facture). Pour déterminer sa catégorie de revenus, il faut opérer un calcul à partir des revenus globalement imposables du ménage (repris sur l’avertissement-extrait de rôle de la dernière année complète précédant la demande de prime). Le détail de ce calcul est expliqué par la région wallonne sur son site. Il s’agit essentiellement de déterminer la composition du ménage en déduisant ensuite du total 5.000€ pour toute une série de personnes à charge (enfant, personne en situation de handicap, etc.).

Une fois que vous avez déterminé votre catégorie de revenus, vous pouvez voir quel montant précis pourrait vous être accordé pour telle ou telle opération. La prime de base concerne les revenus supérieurs à 97.700€ et elle peut ensuite être multipliée par 2, 3, 4 ou 6 pour les ménages moins aisés. Le détail est repris dans un tableau complet publié par la région. Ajoutons que dans certains cas, la visite d’un estimateur peut s’avérer nécessaire. Dans le cas contraire, la réalisation des travaux peut se faire soit soi-même, soit par un entrepreneur. Enfin, la demande de prime doit se faire dans les 4 mois suivant la dernière facture, via un formulaire disponible en ligne.

La prime complémentaire Habitation

Précision importante: cette nouvelle aide est complémentaire aux primes Habitation, comme le précise la RTBF. Il s’agit là aussi de soutenir des travaux de toiture, d’isolation des murs et des sols, d’installations énergétiques (chauffe-eau, chaudière, poêle…), de remplacement des menuiseries et de vitrages extérieurs, etc. Encore une fois, l’aide peut être multipliée en fonction des revenus, selon le même type de calcul. Le détail est disponible sur le site officiel. Enfin, la Wallonie propose également des prêts à taux réduit ou taux zéro qui incluent la demande des primes.

Quelles autres primes et aides?

Au niveau de la région wallonne, plusieurs autres primes et aides existent pour des travaux énergie. Il existe par exemple un avantage fiscal pour des travaux d’isolation du toit s’ils sont réalisés par un entrepreneur (dont le détail se trouve sur le site du SPF Finances). Il existe aussi une prime wallonne pour installer des équipements de domotique (afin soit de réduire la consommation énergétique, d’augmenter l’autoconsommation en temps quasi réel, ou de déplacer les charges électriques vers les périodes où l’électricité produite est abondante). Elle couvre 40% du coût des équipements et est plafonnée à 400 euros par particulier (comme l’explique la région en ligne). Il y a également des primes temporaires, valables jusqu’à une date donnée. C’est le cas de celle concernant les appareils de chauffage et d’eau chaude sanitaire (jusqu’au 30 octobre 2023) et d’une autre pour un compteur double flux (jusqu’au 31 décembre 2023). Ajoutons enfin les aides concernant le photovoltaïque (expliqués en détail dans un de nos précédents articles), les aides aux ménages à bas revenu (pour la réalisation de travaux permettant d’utiliser plus rationnellement l’énergie, la déduction fiscale "Habitations basse énergie, passives et zéro énergie" (accordée lorsque la demande énergétique totale en chauffage et en refroidissement est inférieure à 30 kWh/m²an), et enfin des prêts du Fonds du Logement des familles nombreuses de Wallonie et du crédit hypothécaire social wallon.

Pour conclure, il faut rappeler que les communes offrent elles aussi toute une série de primes et d’aides. Elles sont cela dit variables d’une localité à une autre. Des dizaines d’entre elles offrent par exemple une prime pour l’installation d’un chauffe-eau solaire. Certaines font de même pour toute une série de travaux énergétiques, la réduction des déchets à domicile (notamment via le compostage), l’achat d’un vélo (tout comme le fait la région wallonne d’ailleurs), etc. Renseignez-vous dans votre commune pour savoir ce qu’il en est chez vous. Si vous avez des questions, il existe également des Guichets Énergie Wallonie pour "obtenir des conseils neutres, gratuits et personnalisés dont l’analyse des devis reçus" (répartis dans toute la région, avec leurs emplacements visibles sur une carte en ligne).

Sur le même sujet
Plus d'actualité