"Les cinq à dix prochains hivers seront difficiles" prévient De Croo

En visite à Zeebruges, le Premier ministre a appelé le pays à "se préparer au pire tout en espérant le meilleur" concernant les prix de l'énergie et la conjoncture économique en général.

Alexander De Croo
Alexander De Croo @Belga

Le Premier ministre Alexander De Croo a prédit lundi, lors d’une visite à Zeebruges, des temps économiques difficiles en raison de la flambée des prix de l’énergie, tout en considérant que le pays était en mesure d’y faire face.

"Les cinq à dix prochains hivers seront difficiles. L’évolution de la situation est très difficile dans toute l’Europe. Certains secteurs sont confrontés à de lourdes difficultés avec ces prix élevés de l’énergie", a-t-il constaté, lors d’une intervention au sein de l’entreprise de manutention portuaire ICO Terminals, où il suivait ce lundi une demi-journée de stage à l’invitation du VOKA, organisation patronale flamande. Le patron du VOKA, Hans Maertens, n’avait pas dit autre chose quelques minutes auparavant, disant voir de " lourds nuages sur l’économie flamande " et " de la neige noire " sur beaucoup d’entreprises.

"Nous suivons la situation de près, mais nous devons être clairs: les prochains mois seront difficiles, les prochains hivers seront difficiles. Il faudra s’en sortir. Espérer le meilleur tout en se préparant au pire. Et si la situation s’avère finalement meilleure que prévu, cela aura quand même été bénéfique de s’être préparés", a ajouté le Premier ministre. Pour Alexander De Croo, la Belgique peut faire face à la crise, "si nous nous soutenons mutuellement dans ces temps difficiles. On peut le faire, avec la confiance en soi et la force de décision qui y sont nécessaires".

Sur le même sujet
Plus d'actualité