Les infractions commises par les cyclistes en cinq chiffres

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden a dévoilé les chiffres des infractions commises par des cyclistes, loin d’être irréprochables.

vélo
© BelgaImage

12.517

Sur l’année 2021, 12.517 cyclistes ont reçu une amende, soit une moyenne de 34 par jour.

360

Les cyclistes sont tenus aux mêmes limites que les conducteurs en matière d’alcool. 360 d’entre eux ont été verbalisés pour conduite en état d’ivresse.

150

Ils ont été 150 à être interpellés pour avoir roulé sans tenir le guidon ou avec un animal attaché à une laisse.

2.563

Un cinquième des amendes concerne un manquement aux exigences techniques, comme des feux ou des freins défectueux.

1.770

Le nombre de cyclistes verbalisés pour avoir roulé le smartphone à la main.

Le point final

Au-delà des amendes, le rapport du ministère de l’Intérieur rappelle qu’il est autorisé pour les cyclistes d’écouter de la musique via des écouteurs ou un casque audio, mais qu’ils doivent toujours pouvoir entendre le bruit du trafic. “Vous avez dix fois plus de risques d’avoir un accident si vous n’entendez pas la circulation autour de vous”, précise la police. Elle signale aussi que le port du casque n’est pas obligatoire, mais vivement conseillé. De manière générale, il ressort du rapport que trop de cyclistes enfourchent encore leur vélo sans totalement connaître le code de la route. Des chiffres bienvenus pour les automobilistes, qui considèrent souvent être pris pour cible par les médias dans les débats autour de la sécurité routière. Et qui prouvent que les procès-verbaux ne sont pas l’apanage des véhicules motorisés. La mobilité douce gagnant du terrain, notamment dans les grandes villes, la cohabitation s’avère parfois difficile. La sortie de ces chiffres est l’occasion de rappeler que le code de la route est un précepte commun sur lequel doivent s’appuyer tous les usagers.

Sur le même sujet
Plus d'actualité