La Belgique va subir une vague de chaleur torride: quelles sont les températures attendues?

Il va faire chaud, très chaud même. Pour la seconde fois de cet été, la Belgique va subir de plein fouet une vague de chaleur. L’été s’annonce torride.

vague de chaleur
© BelgaImage

Les températures estivales de ces prochains jours ne sont pas pour nous déplaire. Que du contraire. Cependant l’intensité de ces journées de chaleur et leurs fréquences inquiètent quelque peu. Pour pouvoir parler de vague de chaleur en Belgique, il faut enregistrer durant au moins cinq jours consécutifs une température de 25 degrés ou plus. Il faut également dans cette séquence que la température atteigne ou dépasse les 30 degrés durant trois jours. Si l’on analyse les caractéristiques des températures attendues ces huit prochains jours, il y a de fortes chances que ces critères soient remplis. Selon l’IRM, le mercure va grimper jusqu’à 26°C ce lundi, 29°C ce mardi, 28°C ce mercredi, avant de redescendre en fin de semaine à 26, 24 et 25 degrés. La température remontera ensuite à un niveau étouffant: 31°C dimanche ainsi que… 34° et 31°C lundi et mardi prochains.

Dans une interview accordé à nos confrères de la Libre, le météorologue Pascal Mormal fait le point sur la situation. "Ce qui va se passer en Belgique dans les prochains jours est inquiétant". Selon l’expert, ces excès de températures sont loin d’être normaux. "On peut le voir d’un point de vue assez égoïste en se disant que l’on a un bel été et que c’est agréable. Mais il faut bien se rendre compte que de tels excès de température ne sont absolument pas normaux."

Mais comment expliquer cette énième vague de chaleur?

Le calme avant la tempête

Concrètement, une masse d’air chaud (même plus que ça, disons-le) est en train de remonter vers nous, réchauffant ainsi nos températures. Mais cette vague de chaleur se fera en deux temps. Selon Fabien Debal de l’IRM, "une première poussée de chaleur va se faire, juste avant un tassement provisoire des températures autour de mercredi. Ensuite, une seconde montée, bien plus importante se fera le weekend prochain", explique-t-il.

Et là, la barre des 35 degrés sera, sans aucun doute, franchie. Le thermomètre flirtera par endroit avec les 40 degrés.

Deux facteurs expliquent cette vague de chaleur. D’abord cette fameuse masse d’air chaud qui nous vient du nord de l’Afrique et qui remonte par la péninsule ibérique. D’ailleurs, le Portugal, en pleine canicule, combat actuellement d’énormes feux de forêt. Mais en plus de cette masse, nos sols, ultra-secs, ne parviendront pas à absorber l’énergie du soleil. Et le thermomètre grimpera.

Nos sols en danger ?

Ces derniers mois ont été relativement sec, et nos sols se sont quelques peu asséché. Si l’alerte était donnée vers la mi-mai, avec une situation qui s’approchait de celle qu’a connu le pays en 1976 – l’une des plus grandes sècheresses que la Belgique ait connu.

Cependant, les précipitations enregistrées durant la période du 24 au 30 juin sous forme d’averses orageuses ont permis, au niveau des eaux de surface, de temporiser la baisse des débits. L’indice de sécheresse de l’IRM indique une situation légèrement au-dessus d’un scénario sec.

Mais avec les prévisions de ces prochains jours, le scénario pourrait très vite basculer. On vous a préparé quelques conseils pour maintenir votre intérieur frais.

Sur le même sujet
Plus d'actualité