Réforme des pensions : les négociations au sein du Kern n’ont abouti à aucun accord

Les négociations se poursuivront ce lundi. Mais jusqu'à présent aucun accord n'est tombé. Le Kern est toujours en pourparlers.

De Croo
©Belgaimage

La réunion du comité ministériel restreint (kern) de samedi matin n’a pas été décisive pour la réforme des pensions. Les ministres présents ont parcouru les propositions et les ont affinées sur le plan technique, a-t-on appris auprès de l’entourage du Premier ministre. Une autre réunion pourrait avoir lieu lundi soir.

Quatre éléments sur la table

Le kern s’est réuni samedi à partir de 9h autour de la réforme des pensions. Quatre éléments sont sur la table: les conditions d’accès à la pension minimum; la réintroduction du bonus pension; un système de pension à temps partiel; et des mesures pour améliorer les droits à la pension des femmes – défavorisées en raison du recours plus fréquent aux temps partiels par les travailleuses.  La réunion de samedi n’a pas permis d’aboutir à un accord.

Pour des raisons d’agenda, le kern s’est dissous peu avant 13h30.  Toutes les propositions ont été discutées et affinées, ce qui doit permettre aux groupes de travail intercabinets de remettre l’ouvrage sur le métier, indique l’entourage du Premier ministre Alexander De Croo. Si ces travaux sont suffisamment avancés, une nouvelle réunion pourrait avoir lieu lundi soir. Le Premier ministre avait indiqué précédemment qu’il préférait voir la réforme des pensions aboutir avant le 21 juillet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité