Belgique: des solutions sur la table pour réduire la nuisance sonore des avions

Le gouvernement voudrait renforcer la règlementation pour avoir des avions moins bruyants, et ce sur base d'une toute nouvelle étude.

Avion à Zaventem
Un avion de Brussels Airlines à l’aéroport de Zaventem, le 20 mars 2020 @BelgaImage

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet (Ecolo), entend travailler à une réglementation incitant les compagnies aériennes à recourir à des avions moins bruyants, et ainsi faire baisser les nuisances autour des aéroports, a-t-il indiqué mercredi en commission de la Chambre. Une récente étude du bureau indépendant Envisa pointe des solutions pour réduire le bruit autour de l’aéroport de Bruxelles.

Des pistes de réflexion

La mesure la plus efficace serait d’allonger la piste 25L de 900 mètres. À côté de cela, l’analyse recommande aussi d’utiliser des avions plus modernes, et donc moins bruyants, dans le ciel de la capitale. Mercredi, M. Gilkinet a dit travailler à une nouvelle réglementation sur le niveau sonore des avions. "C’est un des éléments sur lesquels je m’appuie", a dit le ministre.

Selon lui, il faut mettre l’accent sur le niveau sonore lors des moments les plus délicats, à savoir tôt le matin et tard le soir. Il travaille actuellement sur de nouvelles règles, basées "sur une analyse scientifique, technique et opérationnelle". Il a ajouté avoir dégagé un budget de 4,75 millions d’euros pour aider Brussels Airport et le contrôleur aérien Skeyes à élaborer des initiatives pour réduire les nuisances sonores. Les résultats de la récente étude vont à présent être discutés au sein de la plateforme de concertation, notamment avec les communes et les autres parties concernées.

Sur le même sujet
Plus d'actualité