Une enveloppe pour les jeunes, bonne ou mauvaise idée?

Écolo propose de verser 30.000 euros aux jeunes de 25 ans pour les aider à se lancer dans la vie active. Pour ou contre?

un jeune avec des poches vides
© Adobe Stock

Pour

Aide universelle
En congrès, Écolo a proposé d’allouer à chaque jeune de 25 ans une enveloppe de 30.000 euros pour lutter contre les inégalités de patrimoine. Reprise d’études, achat d’un logement, création d’entreprise… Ce capital doit permettre d’aider les jeunes, dont 15 % ne sont actuellement ni en formation ni au travail, à s’émanciper et à se lancer dans la vie active.

Redistribution
La mesure toucherait environ 125.000 jeunes chaque année et coûterait 2,5 milliards d’euros, Écolo veut taxer à 1 % les plus riches. “1 % des Belges les plus riches possèdent 660 milliards d’euros”, a chiffré la coprésidente Rajae Maouane, prétendant que cela correspond au PIB belge. En réalité, c’est 120 milliards de plus que le PIB.

Levier à l’embauche
Cette allocation serait globalement bénéfique pour l’économie. Écolo espère ainsi favoriser les créations d’entreprises et augmenter par la même occasion le taux d’emploi et les niveaux de formation.

Proposition multicolore
Les Verts ne sont pas les seuls à défendre l’idée d’un capital pour les jeunes. Au MR, il est question d’une enveloppe de 25.000 euros pour les 18-25 ans, mais conditionnée à un projet d’étude, d’achat immobilier ou d’activité commerciale. Au PS et chez Les Engagé.e.s, on réfléchit plutôt à un revenu mensuel de base, qui pour les centristes s’étendrait à l’ensemble des citoyens majeurs.

Contre

Sans conditions
Contrairement à la proposition MR, Écolo ne prévoit aucune condition pour obtenir cette enveloppe. “Accorder un tel montant de façon aveugle n’est pas sain”, réagit l’économiste Bruno Colmant dans L’Écho, estimant que cela pourrait avoir comme effet de “juste créer de l’épargne”.

Financement critiqué
Taxer les riches? L’idée en fait tiquer certains. Pour Catherine Fonck (Les Engagé.e.s), la proposition est simpliste: “À quelles politiques successives les partis attribuent un budget issu d’une taxe de 1 % des plus riches? Prix de l’énergie, réforme fiscale, 30.000 euros/jeune, politique climatique: ça change à chaque actualité”.

Âge mal choisi
Disposer d’un capital à 25 ans n’aidera pas à financer ses études. Défenseur d’un revenu universel mensuel comme le propose notamment le PS, l’économiste ­Philippe Defeyt estime que ce système serait plus cohérent qu’un don ponctuel afin de “lisser les difficultés à faire face aux fluctuations de revenus”.

Allocations menacées?
Si les Verts veulent taxer les plus riches pour financer cette mesure, les libéraux, eux, souhaitent plutôt ­supprimer les allocations familiales aux jeunes bénéficiaires du capital universel, ce qui implique d’importantes conséquences économiques pour les ménages à faibles revenus.

Sur le même sujet
Plus d'actualité