Salaires: le minimum belge n’est pas assez élevé selon Dermagne

Pour Pierre-Yves Dermagne, le revenu minimum mensuel moyen garanti belge est trop faible. Il devrait être augmenté prochainement.

Salaires: le minimum belge n’est pas assez élevé selon Dermagne
Pierre-Yves Dermagne, ministre belge du Travail ©Belga

Si l’on compare le revenu minimum mensuel moyen garanti (RMMMG) en vigueur en Belgique aux standards internationaux que devrait consacrer une prochaine directive européenne, on peut constater qu’il faudrait encore augmenter ce minimum pour atteindre un niveau " acceptable ", observe le ministre de l’Économie et du Travail Pierre-Yves Dermagne (PS) vendredi dans les pages de la DH.

Le RMMMG récemment augmenté est de 1.806,16 euros. Mais un accord politique dégagé cette semaine entre négociateurs du Parlement européen et du Conseil de l’UE (Etats membres) sur la future directive sur des salaires minimaux " adéquats " propose comme critère d’évaluation de la décence de ces minimums le seuil d’au moins 50% du salaire moyen brut ou 60% du salaire médian brut.

60% du salaire médian

En Belgique, si on veut atteindre 60% du salaire médian, le minimum devrait être de 1.980 euros mensuels, soit 12 euros de l’heure, écrit la Dernière Heure. Selon une récente étude de SD Worx, le salaire médian en Belgique se situe sous la barre des 3.000 euros bruts, à la seule exception de la Région bruxeloise et du Brabant wallon.
Le salaire minimum belge ne se situe pas encore aux niveaux requis par la directive. Si nous comparons le salaire minimum de 2021 avec le salaire moyen de 2021, nous n’obtenons que 44 % du moyen, pas 50%" , appuie le ministre socialiste. Il estime qu’il devrait y avoir un " effet d’impulsion favorable pour les travailleuses et les travailleurs les plus pauvres lors de la prochaine négociation salariale" . 12 euros de l’heure correspond également au minimum que l’Allemagne va instaurer à partir d’octobre prochain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité