Variole du singe: le point sur la situation en Belgique

Sciensano a fait le point sur les cas de variole du singe recensés en Belgique. Le pays compte 17 patients atteints ce vendredi 3 juin.

Laboratoire médical
©Belga

Il y a actuellement 17 cas confirmés de variole du singe en Belgique, indique vendredi l’institut de santé publique Sciensano. Il y en a 11 en Flandre, cinq à Bruxelles et un en Wallonie.

Pour l’instant, les seuls cas détectés dans notre pays sont des jeunes hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes. Ils ont entre 28 et 46 ans. Les tous premiers cas remontent à un festival international de fétichisme, Darklands, qui a eu lieu à Anvers au début du mois. Cependant, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne que ce virus ne fait aucune discrimination et qu’il ne se limite pas à la communauté gay.

Aucune hospitalisation

Le virus se propage par contact étroit entre les personnes, mais jusqu’à présent, aucun porteur n’a dû être hospitalisé. La variole du singe est liée à la variole qui a fait des millions de morts en plusieurs années dans le monde avant d’être éradiquée en 1980. La variole du singe est cependant beaucoup moins grave et la plupart des gens infectés se rétablissent en trois ou quatre semaines. Les premiers symptômes sont une forte fièvre, des ganglions lymphatiques enflés et des éruptions de boutons similaires à la varicelle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité