Déclaration d’impôts: mode d’emploi (questions récurrentes, pièges, aides)

Pour remplir au mieux sa déclaration d'impôts, petit rappel des astuces, des attrapes et des points importants à connaître sur le sujet.

Déclaration d'impôts
Déclaration d’impôts le 25 avril 2017 à Bruxelles @BelgaImage

Dans près d’un mois, il ne sera plus possible de faire sa déclaration fiscale des revenus de 2021. Sauf délai supplémentaire accordé de manière exceptionnelle, la version papier doit être rendue pour le 30 juin, la version en ligne pour le 15 juillet (via des mandataires, la date butoir est repoussée pour le 30 septembre). En cas de retard, la note peut être salée: de 50€ à 1.250€, voire une augmentation d’impôt allant jusqu’à 200%. Pour 57% des contribuables, soit environ 3,8 millions de personnes, la tâche sera facile. Grâce à une proposition de déclaration simplifiée (PDS), un clic et c’est fini! Mais même là, des erreurs s’y glissent souvent, dans 10-20% des cas selon Test-Achats. Alors que plusieurs nouveautés ont été mises en place en 2022, voici un récapitulatif de ce qu’il faut savoir sur le sujet pour éviter les mauvaises surprises.

De nombreux points à ne pas oublier

Pour ceux qui ont une déclaration simplifiée, si les données sont toutes correctes, il ne faut rien renvoyer. L’avertissement-extrait de rôle arrivera normalement, sans qu’il soit nécessaire de faire quoi que ce soit. Dans le cas contraire, les délais du 30 juin et 15 juillet sont d’application pour changer les éléments incorrects. Si vous faîtes cette opération en ligne, vous devez vous rendre sur MyMinfin (avec itsme ou un lecteur de carte d’identité) et aller sur "ma déclaration" puis Tax-on-web. Si vous n’avez pas reçu votre déclaration simplifiée, vous pouvez téléphoner au bureau de taxation (avec votre carte d’identité en main pour vous identifier). Si vous voulez votre déclaration en format papier et qu’elle n’est pas non plus arrivée dans le courant du mois de mai, vous pouvez joindre le call center au 02/572.57.57.

Pour s’assurer que tout est juste, le SPF Finances a mis en ligne une liste de points à vérifier en priorité, ainsi que des indications sur ce qu’il faut faire. Parmi les ceux-ci, on trouve par exemple la nécessité de faire attention au nombre de membres de la famille à charge (les enfants évidemment mais aussi les étudiants et les adultes qui sont par exemple dans une situation d’handicap lourd). Un outil sur MyMinfin permet de savoir la situation de chacun des contribuables, afin de déterminer si une personne peut être considérée à charge ou pas notamment. Un enfant qui déménage en cours d’année sera par exemple considéré à charge s’il réside encore chez ses parents le 1er janvier 2022.

La possession, l’achat ou la vente d’un bien immobilier autre que son habitation propre (maison, terrain) est un autre élément important. Vous devez également signaler les emprunts hypothécaires, un compte à l’étranger, les dons, les frais de déplacement domicile-travail, les rachats d’années d’étude (qui donnent droit à une déduction d’impôt), les remboursements des indemnités de chômage ou de maladie, les investissements (actions, dividendes), etc. Des réductions d’impôts sont possibles pour plusieurs types de dépenses réalisées en 2021. Dans certains cas, les frais de télétravail sont exonérés d’impôts, tout comme les heures supplémentaires des travailleurs des secteurs désignés comme essentiels pendant la crise sanitaire. Depuis cette année, l’installation d’une borne de recharge pour voiture électrique bénéficie d’un avantage fiscal (qui baissera progressivement les années suivantes).

L’expert Éric Ducœur conseille via le média 7sur7 de prêter en plus attention à plusieurs attrapes: la première année du chèque-habitat wallon "tout simplement oubliée par le fisc" (inscrit aux codes 3338 et 4338), à la vente ou la transmission d’un bien pour que le revenu cadastral affiche bien zéro la deuxième année (codes 1106 et 2101), et aux frais de garderie et de stages. La pension alimentaire des enfants est un autre point à prendre en compte. L’expert fiscal Pieter Debbaut ajoute au Nieuwsblad que la contribution syndicale à l’allocation de chômage n’apparaît pas automatiquement dans Tax-On-Web mais au dos de la fiche 281.13 ou 281.17. Enfin, il précise qu’il est possible de déduire jusqu’à 800€ de précompte mobilier par personne sur les dividendes. Pour cela, il faut l’indiquer aux codes 1437/2437.

Besoin d’aide? Ou d’un délai supplémentaire?

Si vous êtes un peu perdu dans ce dédale administratif, vous pouvez demander de l’aide au SPF Finances. Mais attention: pour cela, il faut prendre un rendez-vous par téléphone au 02/575.56.67 ou en présentiel et ce jusqu’au 29 juin. Ces services sont très demandés donc il est conseillé de ne pas s’y prendre au dernier moment. Il n’est pas possible de se rendre sur place à l’improviste.

Si vous voulez un délai supplémentaire pour remplir votre déclaration, c’est possible via le bureau de taxation mais selon à certaines conditions: une maladie grave, une disparition de documents à cause d’un vol ou d’un incendie, un revenu cadastral non fixé, un séjour à l’étranger de longue durée, etc. Il n’est pas possible d’y prétendre à cause d’un problème de carte d’identité, de code PIN ou d’accès à MyMinfin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité