Bruxelles: pourquoi le Vlaams Belang retire sa proposition sur l’abattage

Le Vlaams Belang a abandonné sa proposition sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement et ce pour des motivations politiques.

Abattage rituel lors de l'Aïd el-Kebir
Abattage de moutons à Anvers lors de l’Aïd el-Kebir, le 6 novembre 2011 © BelgaImage

Le Vlaams Belang a annoncé vendredi le retrait de sa propre proposition d’ordonnance visant à interdire l’abattage rituel sans étourdissement à Bruxelles.

Un cordon sanitaire redouté

En agissant ainsi, la formation d’extrême droite veut éviter que l’interdiction ne puisse devenir réalité parce que sa proposition ferait partie du rapport des travaux de la commission de l’Environnement au même titre, notamment, qu’une autre émanant de certains groupes de la majorité.

Ce rapport doit être soumis au vote en séance plénière. Le Vlaams Belang souhaite éviter que le cordon sanitaire appliqué à son égard serve de prétexte pour empêcher l’adoption par une majorité alternative de la proposition e.a de DéFI, l’Open Vld et de Groen, qui prévoit elle aussi l’interdiction de l’abattage sans étourdissement.

Sur le même sujet
Plus d'actualité