Un tueur en série belge renvoyé aux assises pour des assassinats datant des années 1990

La chambre des mises en accusation d’Anvers a renvoyé jeudi devant la cour d’assises locale un laveur de vitres de Deurne qui est accusé de quatre assassinats passionnels commis entre 1992 et 1997.

Dossier juridique
Assises – BelgaImage

La chambre des mises en accusation d’Anvers a renvoyé jeudi le tueur en série Stephaan Du Lion (57 ans) devant la cour d’assises locale, a annoncé le parquet. Ce laveur de vitres de Deurne est accusé de quatre assassinats passionnels commis entre 1992 et 1997. Le quinquagénaire a avoué les faits.

L’homme a été arrêté en octobre 2018 pour l’assassinat d’Ariane Mazijn (30 ans), dont un ami avait trouvé le corps le 17 juin 1992 dans un studio à Anvers. Elle avait été étranglée avec un cordon et présentait également plusieurs coupures et coups de couteau.

Stephaan Du Lion, qui est laveur de vitres de profession, a pu être relié à l’assassinat de cette femme par son ADN. Celui-ci a été inclus dans la base de données des condamnés après une condamnation en 2015 pour tentative de vol.

En septembre 2019, le quinquagénaire a également été placé sous mandat d’arrêt pour l’assassinat d’Eve Poppe (38 ans), toujours après une correspondance ADN. Elle avait été tuée le 5 septembre 1997 dans son appartement du quartier du Luchtbal à Anvers. Elle aussi semblait avoir été étranglée avec une corde et présentait plusieurs coups de couteau au niveau de la poitrine.

Plus d'actualité