L’objectif de la SNCB? Une place garantie dans 98% des trains d’ici à 2032

Le projet de contrat de gestion de la SNCB, que Le Soir et De Standaard ont pu se procurer, est arrivé sur la table du gouvernement, rapportent les deux journaux mercredi. La société des chemins de fer s'y engage notamment, d'ici 2032, à augmenter le nombre de trains de 10% par rapport à aujourd'hui.

SNCB train rail mobilité contrat gestion places Georges Gilkinet
@BELGAIMAGE

Le contrat prévoit aussi que la proportion de trains suroccupés ne dépasse plus les 2% de l’offre. Dans 98 trains sur 100, les voyageurs devront donc pouvoir trouver une place assise.

Le contrat stipule que lors de l’acquisition de nouveaux trains, la SNCB devra être attentive à ce que les voyageurs aient plus d’espace pour leurs jambes, davantage d’espace de stockage sous leurs sièges (pour les valises, les vélos pliants, etc.), un éclairage LED indirect homogène et des prises pour leurs appareils.

Le nombre de trains équipés de la climatisation augmentera aussi (79% d’ici 2027 et 94% d’ici 2032). La SNCB étudiera par ailleurs la manière d’améliorer la réception GSM à bord de son matériel roulant. Et devra aussi augmenter dans ses trains le nombre de places réservées aux vélos d’au moins 50%.

Augmenter l’attractivité du train

Une nouvelle tarification visant à augmenter l’attractivité du train devra aussi être mise en place.  Enfin, le contrat de service public insiste aussi sur la volonté de faire "des gares – petites et grandes – des lieux de vie animés, sécurisés et propices aux échanges et aux rencontres". Tandis qu’au niveau environnemental, la SNCB devra réduire son empreinte écologique.

Ce projet de contrat, approuvé à l’unanimité par le conseil d’administration de la SNCB, sera présenté prochainement au parlement. "L’objectif est d’aboutir d’ici la fin de l’année et d’octroyer à la SNCB un cadre clair et ambitieux pour les 10 prochaines années", a commenté le ministre de tutelle, Georges Gilkinet (Ecolo).

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité