Hasselt: un festival arrêté après des cas suspectés de "piqûres sauvages"

Le festival pour adolescents «We R Young» à Hasselt a été arrêté mercredi soir après le malaise de 22 adolescents, rapportent plusieurs médias. Un grand nombre d'entre eux disent avoir ressenti une piqûre, mais cela n'a pas encore été confirmé.

Hasselt Festival We r young piqûres sauvages mystérieuses agressions drogue police enquête justice
image prétexte@BELGAIMAGE

Des experts médicaux sont sur place, a indiqué le parquet du Limbourg. Selon le bourgmestre de Hasselt, Steven Vandeput (N-VA), six jeunes ont été emmenés à l’hôpital par mesure de précaution. Plusieurs ambulances et une équipe du SMUR se sont rendues sur place. La police locale a décidé d’arrêter le festival vers 18 heures.

"Vers 17 heures, une première fille s’est sentie mal. Dans l’heure qui suit, 22 adolescents, garçons et filles se sont rendus poste de secours en signalant des cas d’hyperventilation et de maux de tête", a déclaré le bourgmestre de Hasselt. Six des jeunes ont été emmenés à l’hôpital, tandis que seize autres ont reçu les soins nécessaires sur place.

Dépistage médical

Le festival a été arrêté vers 18h00, soit deux heures plus tôt que prévu. Le site, qui accueillait environ 3.300 jeunes, a ensuite été évacué. Les adolescents ont été escortés vers la sortie sous la surveillance de la police. Une enquête plus poussée permettra de savoir s’il s’agit effectivement de cas de "piqûres sauvages".

"Si une preuve quelconque qui indique un crime est trouvée, la police prendra les mesures nécessaires. Nous sommes pour l’instant tributaires des conclusions médicales. En ce moment, un dépistage médical et un triage ont lieu. La police est présente et veille au bon déroulement de cette affaire", a expliqué le parquet du Limbourg.

Le phénomène des "piqûres sauvages" est actuellement beaucoup relayé par les médias en raison de divers incident en Belgique et dans d’autres pays. Plusieurs enquêtes sont en cours. Beaucoup de personnes ayant été piquées disent se sentir mal ou avoir des vertiges.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité