Le Codeco reporté dans un contexte Covid mitigé

Plusieurs médias ont confirmé le report du Comité de concertation de ce vendredi. Une décision visiblement liée à un bilan sanitaire en demi-teinte.

Le Premier ministre Alexander De Croo photographié durant un Comité de concertation.
Le Premier ministre Alexander De Croo photographié durant un Comité de concertation. ©Belga

Ce 22 avril, un nouveau Comité de concertation (Codeco) était prévu à l’agenda. Mais selon les informations du journal De Morgen et de RTL Info, cette réunion n’aura finalement pas lieu ce vendredi. L’exécutif aurait décidé la semaine dernière de reporter l’événement. La nouvelle date n’a pas été précisée, ni la raison de cette décision. Ce nouveau délai s’inscrit néanmoins dans un contexte sanitaire manifestement toujours délicat pour que l’exécutif se prononce à ce sujet, surtout s’il faut prononcer sur le baromètre corona.

En attente d’un véritable reflux du Covid

Selon le dernier bulletin en date de l’institut de santé Sciensano (datée du 15 avril), la situation actuelle est contrastée. Le nombre d’hospitalisations est toujours en hausse mais de façon très légère (+3%). Idem pour l’occupation des lits en soins intensifs (+5%). Dans les deux cas, on semble d’approcher du pic de la petite vague de Covid-19 du début de ce printemps, mais la décrue n’est pas amorcée.

Ce paramètre n’encourage clairement pas le gouvernement à se décider sur les mesures à prendre. Si le Codeco avait décidé ce vendredi un passage au code orange, cela aurait possiblement entraîné le retour du Covid Safe Ticket (CST). Or quelle aurait été la crédibilité de cette mesure si d’ici à ce qu’elle soit appliquée, la décrue sanitaire se confirme? À l’inverse, décider de supprimer le baromètre corona pourrait sembler prématuré. Idem pour la suppression du port du masque dans les transports en commun.

L’exécutif a d’autant plus de raisons d’attendre qu’un autre indicateur crucial s’annonce positif. Les cas de Covid-19 sont en effet en baisse avec -11% sur une moyenne de sept jours. Ce n’est pas un reflux aussi important que lors des vagues précédentes mais la pente est descendante. Si cela se confirme dans les jours à venir, cela pourrait inciter le Codeco à garder le code jaune, surtout si les hospitalisations font de même.

Pour rappel, le Comité de concertation devait d’abord avoir lieu le 25 mars dernier. Celui-ci avait déjà été reporté afin d’avoir plus d’informations sur la vague actuelle de coronavirus. Finalement, il faudra encore attendre pour voir cette réunion se concrétiser.

Sur le même sujet
Plus d'actualité