Le PS ne veut pas interdire l’abattage rituel à Bruxelles

A Bruxelles, le dossier divise les partenaires de la majorité.

Bruxelles PS interdiction abattage rituel étourdissement animal bien être MR N VA
@BELGAIMAGE

Alors que le parlement bruxellois doit se pencher sur une proposition d’ordonnance imposant l’abattage avec étourdissement préalable, le PS bruxellois a décidé, au cours d’une réunion de groupe, de voter contre le texte, rapporte vendredi Le Soir. A Bruxelles, le dossier divise les partenaires de la majorité.

Fin janvier, Défi, Groen et l’Open Vld ont déposé au parlement régional une proposition d’ordonnance qui vise à imposer l’abattage avec étourdissement préalable, même pour les rites religieux. Initialement, le PS bruxellois n’avait pas exclu de laisser la liberté de vote à ses députés.

Au cours d’une réunion de groupe, à laquelle assistait notamment le président de la fédération bruxelloise Ahmed Laaouej, il a finalement été décidé de voter contre le texte.

Critiques du MR et de la N-VA

Une décision " incompréhensible " a déjà réagi la N-VA qui a elle-même déposé au parlement de la Région de Bruxelles-Capitale un projet d’ordonnance visant à interdire l’abattage sans anesthésie. "L’attitude du PS Bruxellois visant à empêcher l’obligation d’abattage avec étourdissement est incompréhensible. Ce faisant, les socialistes bruxellois optent résolument pour la souffrance animale", souligne le parti nationaliste dans une réaction envoyée à l’agence Belga.

"Espérons que les autres partis bruxellois soutiendront l’interdiction de l’abattage sans étourdissement, comme ils le font déjà dans les régions wallonne et flamande, afin que le bien-être animal soit enfin pris au sérieux à Bruxelles également" , ajoute la N-VA. " Entre la position wallonne et la position bruxelloise au PS, c’est deux salles, deux ambiances. Le bien-être animal passe après le ramassage des voix communautaristes", souligne pour sa part, sur Twitter, la députée MR Aurélie Czekalski.

Sur le même sujet
Plus d'actualité