Les chiffres positifs du Covid en Belgique

Le dernier bulletin du Covid est plutôt réjouissant même s’il reste des cas et des hospitalisations parmi la population.

masque à la poubelle
© Adobe Stock

28 %

Le taux de positivité aux tests Covid est resté stable avec une moyenne de presque 38.000 tests par jour.

92 %

Le variant Omicron BA.2 est complètement dominant en Belgique. L’autre variant Omicron BA.1/BA.1.1 a été présent dans 7 % des échantillons positifs.

0

Aucune surmortalité n’est plus observée sur l’ensemble de la population toutes causes confondues. Le nombre d’hospitalisations est stable.

31 %

Les enfants de 5 à 11 ans entièrement vaccinés constituent un tiers de la population.

75 %

Le taux de couverture vaccinale pour les 18 ans et plus atteint trois quarts de la population. Au total, 1,5 million de Belges de 18 ans et plus n’ont pas encore reçu leur troisième dose de rappel.

Le point final

Pour la première fois en cinq semaines, nous constatons à nouveau une diminution du nombre d’infections par le coronavirus. Ceci est particulièrement visible en Flandre et chez les jeunes”, explique le virologue Yves Van Laethem, pour qui ceci est une bonne nouvelle. La charge sur les hôpitaux reste cependant élevée. Ainsi, la prudence en présence de personnes vulnérables reste de mise alors que la grippe galope, même si le pic de cette épidémie semble également être en vue. “Nous constatons que certaines personnes appartenant à un groupe à risque n’ont pas encore reçu une dose de rappel. Pourtant la troisième dose offre une bien meilleure protection contre une maladie grave”, plaide Yves Van Laethem. Après plusieurs semaines d’insouciance sanitaire, la Belgique pourrait cependant repasser à une gestion plus sévère de l’épidémie.

Un nouveau Comité de concertation pourrait avoir lieu le 22 avril prochain. Alors que le pays vit en code jaune depuis le 7 mars dernier, ce nouveau Codeco pourrait étudier la possibilité de repasser en code orange. Les nouveaux cas diminuent désormais à nouveau (- 8 % ce jeudi 7 avril), mais la pression s’est alourdie sur le système des soins de santé. En cause: la remontée des cas Covid mais aussi des cas de grippe, selon les derniers chiffres de Sciensano. “Dans certains hôpitaux, cela devient compliqué”, a reconnu Frank Vandenbroucke, l’ultra-prudent ministre fédéral de la Santé (Vooruit).

Sur le même sujet
Plus d'actualité