Un droit-passerelle pour les indépendants touchés par la guerre en Ukraine

A l'instar des aides Covid, les indépendants directement touchés par la crise en Ukraine pourront bénéficier d'un droit-passerelle pour compenser leurs pertes de revenus.

Un droit-passerelle pour les indépendants touchés par la guerre en Ukraine
© Belga Image

Le gouvernement fédéral a décidé vendredi, en comité ministériel restreint ("kern"), d’introduire un droit-passerelle de crise pour les travailleurs indépendants directement touchés par la guerre en Ukraine, a annoncé mercredi le ministre des Indépendants David Clarinval.

Cette mesure, en vigueur du 1er avril au 30 juin prochain, repose sur un critère " baisse du chiffre d’affaires " identique à celui du droit-passerelle de crise corona. Il s’appliquera uniquement aux travailleurs indépendants fortement impactés par le conflit en Ukraine (perte de chiffre d’affaires d’au moins 40% par rapport au même mois en 2019), détaille le ministre MR dans un communiqué.

" Alors que la crise Covid est à peine derrière nous, le conflit en Ukraine en crée déjà une autre. C’est pourquoi il est si important de soutenir, avec un droit-passerelle ‘Ukraine’, les indépendants qui sont touchés par cette situation. Après deux années déjà difficiles, nous ne pouvons pas les laisser tomber maintenant ", a commenté M. Clarinval. Le travailleur devra démontrer que la baisse de son chiffre d’affaires est liée au conflit en Ukraine. Il recevra alors une aide de 1.398,17 euros (sans personne à charge) ou de 1.747,16 euros (avec personne à charge).

Par ailleurs, le troisième pilier covid " en cas de quarantaine ou de prise en charge d’un enfant " est prolongé jusque juin 2022. De mars 2020 – début des mesures d’aide " corona " – à mars de cette année, tous types de droits-passerelles confondus, un montant de près de 5,4 milliards d’euros a été octroyé, selon M. Clarinval.

Sur le même sujet
Plus d'actualité