Demande de publication : le CDJ a constaté que Moustique.be n’avait pas rectifié explicitement une information erronée qu’il avait publiée

Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 23 mars 2022 que Moustique.be n’avait pas rectifié rapidement et explicitement une information erronée qu’il avait publiée près de deux mois auparavant.

Demande de publication : le CDJ a constaté que Moustique.be n’avait pas rectifié explicitement une information erronée qu’il avait publiée

Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 23 mars 2022 que Moustique.be n’avait pas rectifié rapidement et explicitement une information erronée qu’il avait publiée près de deux mois auparavant. Le CDJ a noté que si le média ne pouvait être tenu pour responsable de l’erreur commise dès lors qu’il avait reproduit intégralement une dépêche Belga elle-même erronée qui relayait une partie des résultats d’un sondage exclusif d’un média tiers relatif aux restrictions des libertés applicables aux personnes non vacinées, il n’en allait pas de même de la manière dont il avait procédé à la rectification de l’information. Outre le caractère tardif de l’intervention du média, malgré la rectification rapide réalisée par Belga, le CDJ a notamment observé que la rectification mise en œuvre par Moustique ne comportait pas l’identification de l’erreur commise et la correction de celle-ci, ce qui ne permettait pas aux personnes ayant déjà pris connaissance du fait erroné de s’en apercevoir et de saisir la teneur réelle de l’information.

L’avis complet du CDJ peut être consulté ici.

Sur le même sujet
Plus d'actualité