Ukraine: Mahdi veut que la Belgique passe à la phase de gestion de crise

Le secrétaire d'État Sammy Mahdi voudrait que l'exécutif fédéral belge prenne de nouvelles mesures pour accueillir des milliers de réfugiés ukrainiens.

Sammy Mahdi à Bruxelles
Sammy Mahdi à Bruxelles, le 2 mars 2022 @BelgaImage

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Sammy Mahdi (CD&V) demande au gouvernement de passer à la phase fédérale de gestion de crise face à l’arrivée de réfugiés ukrainiens sur le sol belge, a-t-il indiqué mercredi sur les ondes de Radio 1 (VRT).

Un "immense défi"

M. Mahdi s’inquiète notamment quant à la disponibilité en places d’accueil pour des milliers d’Ukrainiens. Même si les initiatives se multiplient, M. Mahdi estime que cet hébergement constituera un "immense défi". Il souhaite notamment que les provinces puissent offrir de grandes structures d’accueil. Face à l’arrivée massive de réfugiés au centre d’enregistrement installé à l’ancien hôpital Bordet à Bruxelles, M. Mahdi espère que la capacité d’inscription de réfugiés pourra être augmentée d’ici la semaine prochaine.

Il est d’ailleurs en contact avec le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, pour pouvoir éventuellement utiliser le Heysel à cette fin, a-t-il encore précisé. Le secrétaire d’Etat a lancé l’initiative #plekvrij (#placedispo), d’une part pour susciter la solidarité citoyenne spontanée et d’autre part pour amener les villes et les municipalités à fournir un abri collectif. "Beaucoup de communes ont commencé à travailler de manière volontaire, mais ce n’est pas le cas partout, et on aura surtout besoin de plus de places", ajoute-il.

Sur le même sujet
Plus d'actualité