Georges-Louis Bouchez enfariné par des Gilets jaunes à Namur

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a été enfariné par des membres du mouvement "Gilets jaunes" dimanche midi à Namur, en marge d'un brunch du MR.

Georges-Louis Bouchez enfariné par des Gilets jaunes à Namur
Belga

Les militants et militantes étaient venus pour perturber le rassemblement du parti organisé dans un restaurant de la place Saint-Aubain. En arrivant, Georges-Louis Bouchez a tenté d’échanger avec eux. Les " Gilets jaunes " lui ont alors dit tout le mal qu’ils pensaient du capitalisme et du MR. L’un d’eux lui a ensuite envoyé de la farine à la figure.

La vidéo des faits est visible sur la page Facebook " Gilets jaunes Namur. " Encadré par des policiers, l’homme politique a gardé son calme et a tenté de poursuivre la discussion. " Si c’est ça votre conception de la démocratie, bravo ", leur a-t-il notamment répondu. " Si vous mourez vraiment de faim, vous feriez mieux de ne pas la gaspiller, la farine ", a-t-il ajouté, rappelant qu’il était issu d’une famille modeste.

" Révoltés par l’effarante médiocrité des hommes politiques "

" Nous entendons dénoncer les inégalités et les privilèges dans lesquels se vautrent la bourgeoisie et ses partisans ", ont expliqué les " Gilets jaunes " de Namur dans un communiqué. " Alors que certains brunchent, nous nous demandons comment nous allons boucler les fins de mois. (…) Sauter un repas ou deux est devenu courant par contrainte financière. De même que de devoir se prostituer quand on est étudiant ou étudiante, de même que de bosser pour Uber, de même que de devoir rouler au rouge pour s’en sortir, de même que de devoir choisir entre se nourrir ou se soigner ", ont-ils dénoncé.

" Nous sommes révoltés par l’effarante médiocrité des hommes politiques. Nous sommes révoltés par la pauvreté galopante dans un pays où il y a des milliards d’évasion fiscale chaque année ", ont-ils ajouté.

Sur le même sujet
Plus d'actualité