Après-Covid: 80% des Belges se disent prêts à voyager dans l’année

Pour la première fois depuis 2019, 80% des Belges seraient prêts à voyager dans les 12 prochains mois. France, Espagne, Croatie… Voici leurs destinations préférées.

voyage vacances Belgique France Espagne Croatie ABTO avion voiture covid-19 codeco
Cadaquès, en 2018. L’Espagne fait partie des destinations les plus envisagées par les Belges pour 2022 @BELGAIMAGE

Même s’il ne vaut jamais écrire jamais et que nous ne sommes pas à l’abri d’une reprise de l’épidémie (notamment en automne), cette fois, la pandémie semble vraiment derrière nous. CST, port du masque… le Comité de concertation (Codeco) de ce 4 mars a en effet acté la fin de la plupart des restrictions sanitaires. Et à l’image de ce qui se passe en Belgique, de nombreux pays européens relâchent la bride. De quoi enfin envisager des vacances " normales " ou presque, après deux ans de pandémie.

Selon la DH, qui a consulté la dernière étude trimestrielle de l’ABTO, l’Association belge des tour-opérateurs, 80% des Belges compteraient voyager dans les douze mois à venir. Une proportion d’autant plus significative qu’elle était descendue de plus de dix points lors des sondages effectués pendant la crise sanitaire. Il faut d’ailleurs remonter à 2019, pour trouver autant de Belges se disant prêts à voyager (82%).

La Belgique toujours sur le podium des destinations 

Le dernier baromètre de l’ABTO montre qu’au niveau des destinations prisées des Belges, la France reste sur la première marche du podium (18% des intentions de voyage). Nombreux sont les Belges qui, faute de pouvoir partir à l’étranger, se sont rabattus sur le plat pays durant la pandémie ; ils sont encore 12% (contre 10% avant la crise) pour cette année, ce qui fait de la Belgique… la deuxième destination la plus plébiscitée. L’Espagne (9 %) est sur la troisième marche du podium. L’Italie (5 %) et la… Croatie (3 %) complètent le top 5.

À noter que comme avant le Covid, le voyage en avion serait à nouveau privilégié (44% des Belges indiquent vouloir prendre l’avion ces douze prochains mois), contre 39% il y a trois mois. La voiture représenterait 40% des voyages (contre 46% lors du dernier sondage). Après avoir été très incertains pendant la pandémie, les voyages à forfait retrouveraient également les faveurs des vacanciers belges, puisqu’environ 22% des sondés compteraient partir selon cette formule, contre 23% avant la pandémie.

Ce qui change en matière de voyage à partir du 11 mars

Le passage en code jaune du baromètre corona implique quelques changements lors du voyage retour. Les voici : L’obligation générale de remplir un Passenger Locator Form (PLF) pour rentrer en Belgique est levée, sauf pour les personnes qui se rendent en Belgique avec un transporteur en provenance d’un pays tiers qui ne figure pas sur la liste blanche de l’UE.

Lors du retour en Belgique, aucune obligation de quarantaine n’est plus en vigueur, si on possède l’un des trois certificats Covid (vaccination, test ou rétablissement) . Les personnes qui résident en Belgique ne possédant aucun des trois certificats COVID (vaccination, test ou rétablissement) et qui voyagent depuis un pays dont la situation est défavorable (notamment les pays en rouge foncé sur la carte de l’ECDC), doivent se faire tester le premier jour de leur arrivée (test antigénique rapide ou test PCR).

Pour les voyageurs en provenance de pays ou de régions présentant un nouveau variant préoccupant, les règles actuelles de dépistage et de quarantaine restent par contre inchangées.

Sur le même sujet
Plus d'actualité