Le commissariat corona et le Gems supprimés début avril

Le commissaire corona a lui-même demandé la dissolution de son administration. Le GEMS suivra le même sort.

Pedro Facon devant l'exécutif fédéral
Pedro Facon lors d’une conférence de presse du gouvernement fédéral belge, à Bruxelles le 21 janvier 2022 @BelgaImage

Le commissariat corona disparaîtra le 8 avril, tout comme l’organe consultatif GEMS, qui a conseillé le gouvernement pendant la crise sanitaire du coronavirus, a indiqué à l’agence Belga mercredi Gudrun Briat, porte-parole de la taskforce vaccination, confirmant une information des journaux de Mediahuis.

"Le temps est venu de rendre les clefs"

La situation épidémiologique s’améliore et le dispositif de crise peut à présent laisser place à une gestion courante. "Ces derniers mois, nous avons tout préparé afin de rendre aux administrations classiques – soit le SPF Santé publique et le Centre de crise – les missions qui nous avaient été confiées, et les méthodes et taskforces que nous coordonnons", expose Mme Briat. Le sort du personnel déployé au sein du commissariat corona a déjà été réglé.

Cette dissolution a été demandée par le commissaire corona lui-même, Pedro Facon, indique ce dernier au journal De Standaard. M. Facon a en outre adressé une note détaillée au Comité de concertation en vue de la disparition du commissariat. Celle-ci décrit la manière dont la coordination de crise doit être organisée entre le Centre de crise et le SPF Santé après la fin du commissariat et de la phase fédérale de crise. Si la loi pandémie a été récemment prolongée jusqu’au 28 avril, une loi peut toutefois anticiper la sortie de ce dispositif légal. "Le temps est venu de rendre les clefs à l’administration", souligne M. Facon auprès du Standaard. "Pour renforcer ces missions, le gouvernement a déjà investi dans le recrutement de 223 nouveaux employés à temps plein".

Sur le même sujet
Plus d'actualité