Eunice: des mesures déjà prévues pour se préparer aux très fortes rafales

La tempête Eunice, dont les rafales devraient atteindre des vitesses record, promet déjà de perturber la vie quotidienne dans plusieurs pays.

Vague au Havre
Une vague annonciatrice de la tempête Eunice, à la digue Nord du Havre (France), le 17 février 2022 @BelgaImage

Que ce soit en Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ou en France, les autorités se tiennent prêtes à affronter la tempête Eunice. Chez nous, la vitesse du vent pourrait atteindre à la côte 140-150 km/h, soit un niveau plus atteint depuis trois décennies. Une puissance telle que des mesures sont déjà prévues pour contrer les conséquences de ces rafales.

En Belgique, pas de balade et un trafic aérien sur le qui-vive

En Wallonie, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) recommande fortement d’éviter les promenades ou de circuler en forêt vendredi, en raison du passage de la tempête Eunice sur notre pays, a-t-il annoncé jeudi. Les parcs domaniaux seront quant à eux fermés au public durant toute la journée. En région wallonne, les rafales pourraient atteindre localement 120 km/h selon l’Institut royal météorologique (IRM) lors de la journée de vendredi, entre 12h00 et 20h00. En Flandre, les parcs et forêts seront également fermés dans une bonne partie du Brabant flamand, à Gand, à Anvers, etc. À Alost, le conseil municipal a décidé de reporter l’ouverture de la foire d’hiver du vendredi au samedi soir. L’Agence de la nature et des forêts (ANB) flamande demande de rester à l’écart des forêts et des réserves naturelles ce vendredi.

L’IRM a en outre émis une alerte jaune au vent pour la Wallonie et Bruxelles. Les provinces de Flandre occidentale, de Flandre orientale et d’Anvers ont quant à elles été placées en alerte orange. Un passage en code rouge pour la région côtière n’est d’ailleurs pas exclu par l’Institut royal météorologique.

Ces vents forts sont susceptibles de provoquer des dégâts et des perturbations temporaires du réseau routier, ferroviaire et aérien. Au niveau routier, les déplacements non-essentiels sont déconseillés ce vendredi après-midi. Une cellule de crise fédérale a été activée ce jeudi pour suivre la situation, à laquelle le Centre régional de crise de Wallonie est associé. Le numéro d’appel 1722 pour des interventions de pompiers non urgentes a été activé mardi par le SPF Intérieur. "Il n’y a pas de risque d’inondation en Wallonie associé au passage de la tempête Eunice", précise le Service public de Wallonie (SPW).

Brussels Airport suit de près les prévisions météorologiques, alors que la tempête Eunice est attendue en Belgique vendredi après-midi. Des procédures sont prévues en fonction de l’intensité de la tempête. "Nous suivons, avec nos partenaires, la situation via les prévisions météorologiques et les informations dont nous disposons grâce au gestionnaire du trafic aérien Skeyes", a indiqué la porte-parole de l’aéroport, Ihsane Chioua Lekhli. "Pour l’instant, on ne s’attend pas à un impact important mais nous surveillons les évolutions".

Pas de trains aux Pays-Bas et dans une partie du Royaume-Uni

Aux Pays-Bas, les compagnies ferroviaires néerlandaises NS et ProRail limiteront vendredi matin leur offre de trains et dès 14h00 le trafic sera à l’arrêt en raison de la tempête Eunice. Il n’y aura donc ni trafic national ni international à partir de 14h00 afin de garantir "la sécurité des passagers et du personnel". Suite à cette décision, de l’autre côté de la frontière, la SNCB a assuré suivre de près la situation, mais aucune décision n’a encore été prise sur d’éventuelles mesures, indique le porte-parole Bart Crols. Les vents forts pourraient avoir de lourdes conséquences sur le trafic ferroviaire aux Pays-Bas. La compagnie aérienne KLM va pour sa part annuler 167 vols vendredi en raison de la tempête Eunice. La compagnie aérienne néerlandaise a indiqué jeudi soir que de fortes rafales de vent étaient attendues vendredi. "Cela explique que nous aurons des opérations très limitées à Schiphol demain", explique KLM qui parle également d’importants retards. Le KNMI, le pendant néerlandais de l’IRM, a décrété un code orange dès vendredi midi en raison de cette tempête.

Outre-Manche, le service météorologique britannique a lancé le code rouge pour certaines parties du Pays de Galles et du sud-ouest de l’Angleterre en raison de la tempête Eunice. Il met en garde vendredi contre des débris volants qui pourraient mettre des vies en danger mais aussi provoquer des pannes de courant, des fermetures de routes et des problèmes dans les transports publics. Cela est particulièrement vrai pour le sud-ouest du Royaume-Uni durant la matinée. Le nord devrait subir le moins de nuisances. Un porte-parole des chemins de fer a déclaré que tous les trains au Pays de Galles seront annulés vendredi pour assurer la sécurité des passagers et du personnel. Des annulations ou des retards des transports publics sont également attendus dans d’autres endroits. L’armée britannique se tient prête à intervenir si nécessaire, a déclaré jeudi le Premier ministre Boris Johnson.

Le nord et le nord-ouest de la France ont été placé jeudi en alerte orange, en raison de vents violents et de risques de fortes vagues à l’occasion du passage de la tempête Eunice. Cette tempête doit ensuite remonter vers le Danemark, selon un communiqué de Météo France, le service français de météorologie. Des forts vents sont attendus sur le littoral français, surtout pour vendredi après-midi sur les côtes septentrionales, où les rafales pourraient atteindre localement 140 km/h, selon Météo France. Cette tempête risquant de perturber localement les transports aériens ou ferroviaires et d’endommager des réseaux téléphoniques et d’électricité, les autorités ont appelé à différer les activités susceptibles d’entraîner des risques et se renseigner avant tout déplacement. Deux gymnases ont été mis à disposition des migrants à Dunkerque ainsi qu’un hangar à Calais, alors que de nombreux candidats au passage vers le Royaume-Uni campent dans des conditions précaires dans cette région.

Sur le même sujet
Plus d'actualité