La Wallonie lèvera le CST avant le printemps si le reflux du Covid continue

La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, s'avance sur une levée du CST, même s'il faut prendre en compte plusieurs éléments pour cela.

Exemple de Covid Safe Ticket
Illustration du Covid Safe Ticket, le 4 novembre 2021 @BelgaImage

"Si la situation épidémique continue de s’améliorer dans les prochaines semaines, nous lèverons l’usage élargi du Covid Safe Ticket (CST) en Wallonie avant le retour du printemps", a affirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement régional.

CST et obligation vaccinale dans la balance

"Pas un jour de plus, pas un jour de moins ne seront comptés au calendrier pour lever cette mesure sanitaire", a-t-elle assuré. Selon la ministre, le débat sur le CST est toutefois "intimement lié" au débat sur l’obligation vaccinale en cours au niveau du parlement fédéral. "Pour une certaine cohérence au niveau du pays, il me parait important qu’il y ait une position interfédérale", a poursuivi Christie Morreale.

Vendredi passé, le comité de concertation a indiqué qu’il se pencherait dans les plus brefs délais sur la plus-value épidémiologique de ce passe sanitaire et sur sa place au sein du baromètre, en tenant compte des débats parlementaires et des différents avis demandés. "Ces recommandations pourraient être déjà disponibles dans une semaine", a-t-elle ajouté.

La ministre est enfin revenue sur la campagne de vaccination. "À ce jour, 77% de la population éligible à la 3e dose de vaccin en a bénéficié ou le fera dans les prochains jours. 92 % des citoyens âgés de 65 ans ou plus; 89 % des immunodéprimés et 81% des professionnels de la santé ont reçu ou vont recevoir cette dose booster très prochainement", a-t-elle détaillé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité