Le centre-ville de Namur sera largement piétonnisé et réaménagé

La ville de Namur va piétonniser une bonne partie de son centre-ville en plusieurs phases, le tout en y implantant du nouveaux mobiliers urbains.

Panorama sur Namur
Panorama sur la ville de Namur, le 6 août 2015 @BelgaImage

Le piétonnier de Namur va être largement étendu et réaménagé dans les années à venir, a indiqué lundi le collège communal de la capitale wallonne, faisant entrer ce dossier dans une nouvelle phase.

Un centre-ville "apaisé et rééquilibré"

Plus de 2.500 citoyens ont été consultés sur le terrain et via les réseaux sociaux au cours des dernières années. Des ateliers de co-construction ont également réuni 40 personnes avec un souci de représentation de la population. On savait déjà que le panel avait plaidé pour une extension du piétonnier mais le collège communal souhaite encore aller plus loin en l’étendant davantage et en supprimant notamment la zone partagée qui y est actuellement en partie instaurée, jugée "trop peu lisible" et source de contraintes en matière de gestion et d’aménagement.

L’objectif est de proposer un centre-ville "apaisé et rééquilibré". Pour ce faire, le collège souhaite supprimer les lignes de bus qui circulent actuellement dans le cœur de la ville et mettre en place un plan de circulation alternatif. Seuls les riverains, commerçants et services de secours pourront accéder au piétonnier. Les taxis seront aussi autorisés à y circuler en partie, au même titre que de petites navettes électriques qui viendraient s’ajouter au dispositif.

De nombreuses rues concernées

En termes de phasage, le collège communal souhaite en priorité mettre en piétonnier les rues de Fer, de l’Ange, des Croisiers, des Carmes et Godefroid, selon les avancements du chantier de la place de la Station. Une partie de la rue Emile Cuvelier, la rue Saint-Jacques et une partie de la rue de Bruxelles seront maintenues en zone de rencontre avec un accès limité réservé aux services de secours afin de faciliter leurs interventions. L’extension du piétonnier devrait également concerner la rue des Brasseurs, la place Maurice Servais, la rue des Fossés Fleuris, la rue des Echasseurs, la rue du Bailly, la rue Marchovelette, le pont du Musée, le rue du Pont et la rue des Bouchers. En ce sens, la Ville de Namur souhaite racheter le parking Gifar afin de le fermer et de le requalifier. L’actuelle place du Palais de Justice, puis la place Saint-Aubain seront également piétonnisées à terme, dès que l’offre de stationnement aura pu être complétée par un nouveau parking souterrain. Le quartier Est sera également concerné rue du Ponty et place de l’Ilon.

L’ensemble des rues piétonnes seront conçues de plain-pied et agrémentées de mobiliers urbains qualitatifs, mais aussi ludiques, a encore assuré le collège. La végétalisation est également une priorité. Dans l’ensemble, et avec toutes les précautions de mise, tous ces aménagements devraient être réalisés d’ici 2027 ou 2028, a indiqué le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot (cdH).

Sur le même sujet
Plus d'actualité