Convoi de la liberté: la police rouvre les accès à Bruxelles

La police a levé les barrages d'accès à la capitale belge alors que le «convoi de la liberté» semble s'être évanoui avant son arrivée à Bruxelles.

Barrage policier à Bruxelles
Barrage policier à l’entrée de Bruxelles, le 14 février 2022 @BelgaImage

La police de Bruxelles-Capitale – Ixelles a rouvert les accès à la capitale, a-t-elle fait savoir lundi vers 16h00 sur Twitter. Les barrages filtrants mis en place depuis le matin sont donc levés. La circulation n’était pas encore complètement fluide sur la Petite Ceinture et aux abords du quartier européen.

Aucune intervention majeure

Les heures de pointe matinales ont été assez chargées en raison de ces barrages. Des files de plusieurs kilomètres étaient observées sur les principaux axes menant à Bruxelles. L’objectif était de rediriger les participants éventuels au Convoi de la liberté vers le parking C du Heysel. Quelque 80 automobilistes y étaient rassemblés.

La police n’a relevé aucune intervention majeure. Les grands convois annoncés de France et de diverses provinces belges ne semblent pas être parvenus jusqu’à Bruxelles. Aucun convoi n’a été observé dans le centre. Des manifestations statiques se sont tenues au Cinquantenaire et dans le quartier des quais près de la place Sainte-Catherine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité