Codeco: voici les décisions prises ce 11 février

Entre l’adoption du code orange et d’autres mesures, voici le détail des mesures prises par ce comité de concertation de la mi-février.

Codeco: voici les décisions prises ce 11 février
Le Premier ministre Alexander De Croo ©BelgaImage

Il était attendu et finalement, le code orange du baromètre sanitaire a bel et bien été adopté par le comité de concertation (Codeco) de ce 11 février. Une décision qui implique plusieurs conséquences confirmées par l’exécutif, qui a donné en même temps quelques précisions. Les ministres se sont également prononcés sur quelques autres points, comme le télétravail ou encore le port du masque à l’école. Voici tout ce qui a été décidé ce vendredi.

"C’est un déconfinement important", affirme Elio Di Rupo

Conséquence directe de l’adoption du code orange: dès le 18 février, il n’y aura plus d’heure de fermeture imposée à l’horeca et de nombre limité de personnes assises à l’intérieur dans ce secteur. Dans les bars et les restaurants, le masque ne sera plus imposé à la clientèle mais seulement au personnel. Le pourcentage d’utilisation des capacités des salles sera élevé à 70% en intérieur et à 80% pour les autres. Avec une bonne ventilation, ce pourcentage sera de 100%. La limite de deux personnes pour faire du shopping sera supprimée. Dès minuit pendant la nuit du jeudi 17 février, les discothèques vont pouvoir rouvrir sous conditions.

Parmi les autres décisions de ce Codeco, on compte la fin pure et simple du télétravail obligatoire, qui ne sera plus que recommandé. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke avait émis l’idée d’aller moins loin, avec encore trois jours imposés par semaine (contre quatre aujourd’hui). Il n’a pas été suivi lors de cette réunion qui a donc été plus loin en la matière. Suite à la réunion, le ministre-président wallon Elio di Rupo a expliqué ce choix par la volonté de faire face aux difficultés que rencontrent certains ménages vis-à-vis du télétravail, notamment parce qu’ils vivent dans des appartements exigus.

Pour ce qui est du masque à l’école, son port obligatoire sera abandonné dès le 19 février pour tous les élèves jusqu’à 12 ans (contre 6 ans aujourd’hui). Interrogé par la RTBF, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles n’a pas caché avoir dû "batailler" contre le ministre Vandenbroucke qui était pour que ce changement soit adopté plus tard.

Par contre, pour ce qui est de la date du passage au code jaune, Elio Di Rupo espère que cela se fera à la mi-mars ou à la fin mars. Interrogé par plusieurs chaînes de télévision, le ministre-président wallon parle en tout cas d’un "déconfinement important" adopté ce vendredi. Il appelle toutefois la population à rester prudente, par exemple en respectant toujours scrupuleusement les gestes barrières ou encore en se faisant vacciner avec la dose de rappel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité