Le prochain comité de concertation se réunira ce vendredi 11 février

Ce nouveau Codeco pourrait alléger les mesures pour l'horeca, la culture, les concerts et les discothèques, voire le port du masque pour les enfants.

Alexander De Croo à Bruxelles
Le Premier ministre belge Alexander De Croo en conférence de presse à Bruxelles, le 1er février 2022 @BelgaImage

Le prochain comité de concertation se tiendra vendredi à partir de 14 heures au Palais d’Egmont, a-t-on appris lundi de sources gouvernementales.

Un code orange en vue?

Bien que les seuils prévus dans le baromètre pour changer de code couleur ne soient pas atteints, des assouplissements ne sont pas exclus si la tendance à la baisse des indicateurs pertinents (nouvelles admissions et occupation des soins intensifs) se confirme, avait en substance indiqué le Premier ministre Alaxender De Croo dimanche sur RTL.

Par rapport à la situation actuelle (code rouge), le passage au code orange engendrerait une série d’assouplissements notamment dans l’horeca (plus de limite horaire nocturne; masque facultatif pour le client; CST encore obligatoire en indoor mais seulement à partir de 100 personnes en terrasse); dans les cinémas et théâtres (jauges plus élevées en intérieur pour les événements intérieurs non-dynamiques); pour les concerts et discothèques (réouverture avec jauges); ou encore une plus grande capacité pour les événements en extérieur.

Les ministres multiplient les demandes d’assouplissement

La semaine dernière, le vice-Premier ministre Ecolo Georges Gilkinet plaidait dans Le Soir pour que le prochain comité de concertation décide de passer du code rouge au code orange et assouplisse en outre les règles dans les secteurs qui ne sont pas directement concernés par le baromètre corona.

Même son de cloche du côté du ministre MR David Clarinval, pour qui le prochain codeco doit notamment entériner la réouverture des discothèques. "Les discothèques doivent rouvrir, et les fêtes et bals doivent à nouveau pouvoir être organisés", a-t-il indiqué au Soir en marge d’une réunion informelle des ministres européens de l’Agriculture. "C’est le dernier secteur qui reste totalement fermé et il est normal que la décision de réouverture le concerne en priorité". Selon lui, les données actuelles permettent de passer au code orange. "Nous sommes sous le seuil de 500 personnes en soins intensifs depuis plusieurs jours (depuis un mois, NDLR) et les hospitalisations sont en baisse. (…) Le 5 février, il y avait 2.264 personnes hospitalisées pour Covid. Les 1.812 autres sont positifs mais hospitalisés pour une autre raison", affirme le ministre.

Le ministre flamand de la Jeunesse, Benjamin Dalle, a lui demandé lundi dans la presse que la suppression de l’obligation du masque pour les enfants à partir de six ans soit envisagée en priorité lors du prochain codeco.

Sur le même sujet
Plus d'actualité