Ottignies-LLN: " Nous sommes avant tout déçus pour nos concitoyens ", dit le MR

Le groupe OLLN 2.0 (MR) d'Ottignies - Louvain-la-Neuve a déploré jeudi le nouveau retournement de situation politique annoncé mercredi par la majorité Ecolo - Avenir (cdH) - PS.

Nicolas Van Der Maren (MR)
Belga

Celle-ci a finalement annoncé qu’elle poursuivrait son travail jusqu’à la fin de la législature alors qu’un accord avait été annoncé le 19 janvier dernier par Avenir et le PS, pour remplacer Ecolo par OLLN 2.0 au sein de la coalition et la bourgmestre Écolo Julie Chantry par le MR Nicolas Van der Maren.

Au cours d’une conférence de presse, les Réformateurs ottintois se sont avoués déçus, après avoir, selon eux, pris leurs responsabilités. Ils dénoncent un marchandage en coulisses, entre partis, au détriment de la population d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

" Comportements égocentrés " des élus Ecolos

Bourgmestre pressenti mais qui restera finalement conseiller communal de l’opposition, Nicolas Van der Maren a rappelé que le MR n’était pas responsable des " comportements égocentrés " des élus Écolos que ne supportaient plus leurs partenaires, ni de la mésentente au sein du collège communal ottintois, pas plus que de la stagnation de certains dossiers importants pour la commune. Mais quand le groupe Avenir (cdH) et le PS ont fait appel à OLLN 2.0 le 18 janvier dernier en estimant qu’un point de non-retour était atteint, les Réformateurs ont pris leurs responsabilités après 22 ans d’opposition, pour tenter " redresser la situation " au plus vite, a-t-il dit.

" On était prêts à relancer les gros dossiers, à revenir à une politique fiscale plus juste, et nous pensions que le PS et le cdH partageaient ces objectifs. Mais les intérêts personnels et celui des partis ont été prioritaires. Nous sommes déçus, mais cette déception est avant tout pour nos concitoyens. Nous constatons que nous sommes les seuls à incarner le changement à Ottignies Louvain-la-Neuve ", a encore commenté Nicolas Van der Maren.

" Quel est le prix qui a été payé par Ecolo? "

Son colistier Cédric Jacquet, qui avait été annoncé comme futur échevin, va dans le même sens: " Le cdH et le PS nous ont dit qu’il y a des problèmes de forme, de fonds et des problèmes humains dans le collège. Plusieurs réunions entre présidents de parti ont été organisées et la conclusion est que finalement, rien ne changera. Il y a eu un marchandage au détriment de la population. On se demande à quel prix le PS et le cdH ont vendu les habitants d’Ottignies Louvain-la-Neuve, et quel est le prix qui a été payé par Écolo. "

Nancy Schroeders, qui devait aussi rejoindre le collège, s’est quant à elle inquiétée de l’image de la ville et de la politique renvoyée à la population par deux retournements de situation successifs en dix jours, avec chaque fois la trahison d’accords signés. " Ils en portent la responsabilité à trois, et il y a aussi des dégâts humains derrière tout cela. Cela va laisser des traces….Il y a d’autres enjeux derrière ça: à un moment, il faut arrêter de raconter n’importe quoi et de se moquer des gens ", a-t-elle affirmé jeudi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité