Rebondissement à Ottignies-LLN: Julie Chantry reste bourgmestre, Ecolo dans la majorité

La majorité en place à Ottignies-Louvain-la-Neuve, composée d'Ecolo, d'Avenir (cdH) et du PS, a annoncé mercredi qu'elle poursuivrait finalement jusqu'en fin de législature, alors que les centristes, les socialistes et le MR avaient affirmé le 19 février dernier former une nouvelle majorité en éjectant Ecolo.

Ecolo rebondissement MR cdh Ottignies Louvain la neuve
La bourgmestre Julie Chantry (Ecolo), en 2018@BELGAIMAGE

La bourgmestre Julie Chantry (Ecolo), entourée des échevins Benoit Jacob (Avenir-cdH) et Abdel El Mostapha (PS), a annoncé ce nouveau coup de théâtre en fin d’après-midi à l’hôtel de ville d’Ottignies: la majorité que forment ces trois partis depuis plus de vingt ans poursuit donc son travail. Le conseil communal de vendredi soir, au cours duquel une motion de défiance sera proposée, est maintenu mais la majorité ne la votera pas, et le MR ne remplacera donc pas Écolo dans la tripartite.

La confiance a finalement pu être restaurée entre les trois partenaires " historiques ". Ecolo a marqué son accord sur certains changements de fonctionnement, sur quelques dossiers prioritaires à faire avancer, et a accepté de céder la compétence des Finances à Avenir. Les trois partis ont dès lors affirmé que la confiance était entièrement restaurée et que la stabilité et la sérénité étaient désormais retrouvées pour reprendre le travail.

" Finir la législature sous de meilleurs auspices "

C’est une séquence politique atypique. Nous avons eu le courage politique d’affronter la difficulté pour obtenir un meilleur projet pour les citoyens ", a commenté le premier échevin Benoit Jacob. Dans l’opération, les humanistes ottintois récupèrent la compétence des finances, qui était auparavant exercée par l’Ecolo Philippe Delvaux. " C’est une forme de gage, un geste qu’Ecolo était prêt à poser et qui a été validé ", selon Julie Chantry. Celle-ci a précisé qu’une fois l’annonce de la fin de la majorité faite par les partenaires d’Ecolo, elle avait convoqué une réunion pour écouter et comprendre ses partenaires.

Les Verts ont dès lors accepté de changer certaines méthodes de fonctionnement, sur base de ce qui a été dit lors de cette réunion. Un accord a également été conclu pour faire avancer certains projets prioritaires comme la rénovation de la place du Centre, la création d’une école publique dans le cadre du projet Athena-Lauzelle, ou encore la localisation d’une future maison de repos.

Il a été convenu de reprendre les réunions de majorité qui avaient été suspendues durant la crise sanitaire, et tous veilleront à une plus grande collégialité pour les décisions de l’exécutif communal. " On a entendu aussi les messages des citoyens et on se réjouit de pouvoir repartir au travail ", ajoute Julie Chantry. Coté PS, l’échevin Abdel Ben El Mostapha a confirmé que la confiance était désormais restaurée. " Le puzzle s’est peu à peu reconstitué. La majorité en place ne doit pas voler en éclats. Nous avons fait le choix de la stabilité et de la sérénité retrouvées: respecter l’accord de 2018, c’est respecter le choix de nos électeurs. Nous sommes repartis sur de nouvelles bases pour finir la législature sous de meilleurs auspices ", selon l’échevin socialiste.

Sur le même sujet
Plus d'actualité