Prix de l’énergie : "Le gouvernement wallon doit se saisir du dossier "

Face à la hausse "très importante" des factures énergétiques, "le gouvernement wallon doit se saisir du dossier et faire des choix budgétaires" permettant une intervention complémentaire de la Région, affirmé le ministre wallon de l'Energie Philippe Henry.

hausse ^prix énergie gaz électricité accord wallonie
Le ministre wallon de l’Energie, Philippe Henry @BELGAIMAGE

Le gouvernement doit être en mesure de décider très rapidement, peut-être dès la semaine prochaine de mesures complémentaires ", a-t-il indiqué alors qu’il était interrogé par les chefs de groupe de l’opposition, François Desquesnes (cdH) et Germain Mugemangango (PTB), mercredi, en séance plénière du parlement régional. La question sera déjà sur la table de l’exécutif demain/jeudi. " J’ai pris connaissance des mesures du Fédéral avec attention. C’est un accord qui se veut équilibré " et qui comprend des " mesures significatives mais certainement insuffisantes " pour certains citoyens, a poursuivi Philippe Henry.

Ce dernier va donc proposer une série de mesures complémentaires. Elles pourront prendre la forme d’une intervention forfaitaire supplémentaire pour les ménages qui ne bénéficient pas du tarif social et du statut de client protégé conjoncturel ou encore de la prolongation de la suspension des coupures de gaz et d’électricité jusqu’à la mise en œuvre du nouveau décret sur le sujet.

Les différentes composantes régionales de la facture d’électricité seront également analysées, tout comme les possibilités de mise en place d’un fournisseur public, une mesure inscrite dans le plan wallon de lutte contre la pauvreté. La prolongation du statut de client protégé conjoncturel jusqu’au 31 août 2022 est quant à elle déjà dans le tuyau.

Sur le même sujet
Plus d'actualité