Covid: les contaminations reculent enfin mais pas les hospitalisations

Les derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19 semblent confirmer que le pic de la 5e vague est bien passé en Belgique, sauf dans les hôpitaux.

Soins intensifs à Bonheiden
Soins intensifs à l’hôpital Imelda de Bonheiden, près de Malines, le 8 décembre 2021 @BelgaImage

Pour la première fois, les chiffres hebdomadaires de l’Institut du Santé Sciensano montrent un affaiblissement de la vague Omicron en Belgique. Entre le 23 et le 29 janvier, 46.481 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 6%. Cela dit, le bilan reste mitigé puisqu’à l’hôpital, la situation continue de s’aggraver et ce y compris en soins intensifs.

Plus de patients et un coronavirus en perte de vitesse

Au total, 4.156 personnes positives au SARS-CoV-2 séjournent actuellement à l’hôpital (+21%), dont 419 patients traités en soins intensifs (+14%). Entre le 26 et le 31 janvier, il y a eu en moyenne 364,4 patients admis à l’hôpital et positifs au Covid-19, soit une augmentation de 10% par rapport à la période de référence précédente.

Légèrement moins de tests ont été effectués du 23 au 29 janvier, à savoir 112.000 (-2%). Le taux de positivité est de 45,5% et plus de 99% des cas sont attribués au variant Omicron. Au cours de cette période, une moyenne de 27 personnes sont décédées par jour après avoir été testées positives. Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 1,06, un chiffre en recul de 21%. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer.

Sur le même sujet
Plus d'actualité