La Wallonie lance sa 2e campagne contre les fake news

Après une première campagne très critiquée, de nouvelles affiches seront placardées dans nos villes jusqu'à mi-février.

Campagne wallonne contre les fake news
Capture du site jemevaccine.be

La Wallonie a lancé hier/lundi, et jusqu’à la mi-février, la deuxième vague de sa campagne d’affichage destinée à lutter contre la désinformation liée à la vaccination. La première avait pris fin le 24 janvier, non sans avoir essuyé de nombreuses critiques en raison d’un visuel laissant trop de place à la fake news et trop peu à son démenti.

La photo critiquée a été sortie de son contexte. Il ne s’agissait pas d’une affiche fixe mais bien d’une vidéo diffusée dans les abribus qui citait la fake news puis moins d’une seconde après, apportait le contre-argumentaire ", a expliqué la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement wallon.

Mais il faut pouvoir entendre les critiques. La deuxième vague d’affichage intègre donc sur un visuel fixe et unique, dans une écriture plus grande, la fake news et directement, son contre-argumentaire ", a-t-elle poursuivi.

L’objectif de cette campagne, c’est de déconstruire les fakes news qui circulent le plus dans notre société, essentiellement au travers des réseaux sociaux, mais aussi de sensibiliser la population à aiguiser de manière plus appuyée son esprit critique ", a encore rappelé la ministre. " Nous restons convaincus de sa pertinence et serons toujours attentifs à sa bonne compréhension par nos citoyens ", a-t-elle enfin assuré.

Sur le même sujet
Plus d'actualité