La Belgique au plus bas dans l’Indice de perception de la corruption depuis 2012

Depuis l'existence de cet indice de la perception de la corruption, jamais la Belgique n'a été aussi mal classée. Beaucoup de ses voisins font mieux.

Argent et drapeau belge
Illustration d’argent avec le drapeau belge en fond @BelgaImage

Les niveaux de corruption restent au point mort dans le monde, 86% des pays n’ayant que peu progressé, voire pas du tout au cours des dix dernières années, selon l’Indice de perception de la corruption (IPC) 2021, publié mardi par l’ONG Transparency International. En 18e position, la Belgique atteint son plus bas niveau depuis 2012.

L’Europe du Nord, la Nouvelle-Zélande et Singapour dans le top 10

L’IPC classe 180 pays et territoires selon le niveau de corruption perçu dans le secteur public, sur une échelle qui va de 0 (fortement corrompu) à 100 (faiblement corrompu). La moyenne mondiale, inchangée pour la dixième année consécutive, se situe à 43. Le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande dominent le classement, avec un score de 88. En tête de l’indice de démocratie, ces trois pays considérés comme les "moins corrompus", font également figure de champions en matière de libertés civiles, souligne Transparency International. Suivent la Norvège, Singapour et la Suède, avec 85 points. Puis la Suisse, avec 84 points.

La Belgique, qui perd trois points par rapport au classement 2020, obtient un score de 73 points qui l’aligne, au 18e rang, avec l’Australie, le Japon et l’Uruguay. Il s’agit de son score le plus bas depuis 2012, première année de comparabilité des données disponibles. Outre notre pays, 23 États ont sensiblement reculé dans l’IPC depuis cette année-là – dont des économies avancées comme l’Australie (73 points), le Canada (74) et les États-Unis (67), ce dernier sortant même pour la première fois de la liste des 25 nations les mieux notées, constate Transparency International. Dans le même temps, 25 pays ont nettement amélioré leurs scores, dont les Seychelles (70).

Parmi nos voisins, les Pays-Bas, le Grand-Duché de Luxembourg et l’Allemagne font mieux que nous, se plaçant respectivement aux 8e, 9e et 10e places. Seule la France, au 22e rang, enregistre un moins bon score (71), même s’il est meilleur que celui de l’année dernière. La Somalie (13), la Syrie (13) et le Soudan du Sud (11) occupent le bas de l’échelle. La Syrie est également classée au dernier rang en matière de libertés civiles – la Somalie et le Soudan du Sud ne figurant pas dans cet indice.

Sur le même sujet
Plus d'actualité