Ecolo éjecté de la majorité à Ottignies-Louvain-la-Neuve

Une nouvelle coalition vient de se former pour que la bourgmestre d'Ottignies-Louvain-la-Neuve Julie Chantry (Ecolo) soit remplacée.

La bourgmestre Ecolo d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, Julie Chantry
La bourgmestre Ecolo d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Julie Chantry, le 15 octobre 2018 à Bruxelles @BelgaImage

Ecolo, qui détient le mayorat de la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve (Brabant wallon) depuis 2000, est en passe de se faire éjecter de la majorité. Les groupes OLLN 2.0-MR, Avenir (cdH) et PS ont annoncé, mercredi dans un communiqué de presse, la conclusion d’un nouvel accord de majorité qui mettrait fin à la coalition actuelle (Ecolo-Avenir-PS).

Le résultat de tensions croissantes

Avec neuf sièges, le groupe OLLN 2.0-MR est en position d’obtenir le mayorat. Si l’élue Bénédicte Kaisin-Casagrande avait fait le plus de voix sur cette liste aux dernières élections communales, c’est le chef de file OLLN 2.0-MR depuis trois ans, Nicolas Van der Maren (troisième score de la liste en 2018), qui ceindra l’écharpe de l’Ecolo Julie Chantry, a-t-on appris à bonne source. Mme Kaisin ainsi que l’ancien bourgmestre Jacques Otlet (2e score) ont donc décliné la fonction.

Les trois formations présenteront le futur collège communal à 17h30 lors d’une conférence de presse. Les tensions étaient vives ces derniers temps dans la majorité sortante, notamment à la suite de critiques émises par l’échevin Ecolo des Finances à l’égard de l’université de l’UCLouvain, ou encore sur des dossiers urbanistiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité