La cinquième vague continue de croître mais semble ralentir

Le virologue Steven Van Gucht a livré une analyse contrastée de l'actuelle situation épidémiologique du coronavirus en Belgique.

Centre de test au Covid-19 à Bruxelles
Centre de test au Covid-19 à Bruxelles, le 11 janvier 2022 @BelgaImage

La Belgique est toujours dans la phase ascendante de la cinquième vague de Covid-19, avec plus de 30.000 infections par jour. Jamais auparavant le coronavirus n’avait autant circulé. Mais le rythme semble ralentir, a déclaré le virologue Steven Van Gucht ce vendredi matin lors du briefing hebdomadaire sur la crise sanitaire.

Quelques signaux positifs

Entre le 4 et le 10 janvier, 23.642 nouvelles infections en moyenne ont été enregistrées quotidiennement. Il s’agit d’une augmentation de 71% par rapport à la période précédente. Jeudi, il y avait encore une augmentation de 88% des chiffres d’infection et mercredi, c’était une augmentation de 96%. 38.000 infections ont été recensées lundi et il y aura probablement aussi plus de 30.000 infections mardi et mercredi.

La bonne nouvelle, selon Van Gucht, est que le nombre de patients dans les unités de soins intensifs continue de baisser. Il y a actuellement 2 040 patients Covid (+9%) dans les hôpitaux, dont 406 en soins intensifs (-14%).
"Malgré la très forte circulation du virus, la situation dans les hôpitaux reste gérable", souligne le virologue.

Pour ce qui est des cas de Covid-19, une augmentation est constatée dans toutes les classes d’âge mais plus particulièrement chez les 10-17 ans. Le variant Omicron représente désormais 88% des contaminations ajoute Steven Van Gucht. "Pour le moment, nous ne voyons pas Omicron remplacer le variant Delta. Nous constatons également une augmentation du virus de la grippe, mais il n’y a pas encore de signe d’épidémie de grippe".

Sur le même sujet
Plus d'actualité