Les psychologues se disent en faveur de l’obligation vaccinale

Une obligation de vaccination présente plus d'avantages que d'inconvénients, sont d'avis les experts du groupe Psychologie et Corona.

obligation vaccinale vaccin covid-19 psychologues psychologie Belgique
« Une obligation peut aussi être plus souhaitable qu’une politique qui divise les personnes vaccinées et non-vaccinées « /@BELGAIMAGE

La motivation volontaire était jusqu’à ce jour un choix juste, mais nous sommes à un tournant ", observe le psychologue de la motivation, Maarten Vansteenkiste (UGent), cité dans les quotidiens du groupe Mediahuis mercredi.

Les personnes qui subissent des pressions actuellement pour refuser un vaccin, pourraient toutefois l’obtenir grâce à une obligation, illustre-t-il. " Une obligation peut aussi être plus souhaitable qu’une politique qui divise les personnes vaccinées et non-vaccinées et est en fin de compte une obligation déguisée ".

" La communication, la clé "

La vaccination obligatoire ne donnerait pas nécessairement de prise aux anti-vaccins. " Qui est contre mordicus, sera encore plus extrême et vocal ", explique la professeure de psychologie sociale Vera Hoorens (KU Leuven). Mais cela ne nourrit pas pour autant l’inquiétude des experts. " Plus on est extrême, moins les gens se laisser duper ", pointe-t-elle.

Mais les psychologues n’occultent pas le fait qu’il y a aussi des inconvénients à l’obligation vaccinale, comme la méfiance et les tensions qui peuvent en découler. " La communication sera la clé pour éviter ces cas de figure ", recommande M. Vansteenkiste.

Sur le même sujet
Plus d'actualité