Baromètre corona: réunion jeudi soir entre les entités fédérées et le Premier ministre

Alors qu'un nouveau Comité de concertation doit se réunir la semaine prochaine, le Premier ministre et les ministres-président des entités fédérées se pencheront jeudi soir sur le baromètre corona. Ce dernier serait déjà bien avancé, selon Jan Jambon.

Le Premier ministre et les ministres des entités fédérées devraient se pencher jeudi soir sur un nouveau texte d'ébauche du baromètre.
© Belga Image

Les ministres-présidents des entités fédérées et le Premier ministre Alexander De Croo se réuniront jeudi soir à propos du très attendu " baromètre " corona, a indiqué mercredi au parlement flamand le ministre-président de la Flandre Jan Jambon.

Ce plan de gestion de crise, qui doit permettre davantage de prévisibilité des mesures à l’avenir, devrait être entériné en Comité de concertation la semaine prochaine, à une date encore non déterminée, si tout va bien. Un tel projet a en effet déjà échoué à plusieurs reprises ces derniers mois. À l’issue du dernier Codeco, le commissariat corona du gouvernement avait reçu pour tâche de le peaufiner, après qu’une ébauche avait été présentée par le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke à certains acteurs de la culture.

Un baromètre déjà bien avancé  

Le commissaire corona Pedro Facon a déjà confirmé qu’il s’agit d’un baromètre à trois niveaux de pandémie, avec des codes couleur. Selon les explications du ministre-président flamand Jan Jambon mercredi au parlement flamand, le baromètre est déjà bien avancé pour les évènements avec public, dans le sport et la culture. " Nous avons insisté pour qu’il soit étendu à d’autres secteurs comme la jeunesse et l’horeca ", précise-t-il. Les secteurs concernés ont été entendus et des propositions ont été transmises au commissariat corona, selon lui. Le Premier ministre et les ministres-présidents se pencheront donc sans doute jeudi soir sur un " nouveau texte ". Jan Jambon indique aussi avoir demandé une implication accrue des entités fédérées dans le processus de mise en application du baromètre. " La proposition de texte allait fort dans le sens du centre de crise national et du gouvernement fédéral, tandis que beaucoup de secteurs relèvent de la compétence des communautés ", pointe-t-il.

Sur le même sujet
Plus d'actualité