Plusieurs cours d’eaux placés en phase de préalerte de crue en Wallonie

Les précipitations qui s'abattent sur le sud du pays risquent de faire déborder certains cours d'eaux en Wallonie.

Inondation
© Belga Image

La Vesdre, l’Amblève, la Lhomme, la Haute Lesse et la Haute Semois ont ainsi été placées en phase de préalerte de crue lundi après-midi, apprend-on sur le site web de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques du SPW.

Les cumuls de précipitations pourraient atteindre les 30 à 50 litres par mètre carré d’ici mercredi et culminer très localement à 60 à 80 litres par mètre carré, selon les prévisions de l’IRM, rappelle le SPW. Si les seuils de préalerte n’ont pas encore été atteints, « on est sûrs qu’ils vont l’être » au vu de ces prévisions, explique Paul Dewil, directeur-coordinateur du centre régional de crise au SPW. C’est pourquoi la phase de préalerte a déjà été enclenchée « pour ne pas devoir le faire à 02h00 du matin ».

Les seuils de vigilance pour la Vesdre et ses affluents devraient être atteints dans la nuit de lundi à mardi et/ou mardi en journée, selon le SPW. « Compte tenu des remembrements importants et des dégâts au réseau d’égouttage sur ce bassin hydrographique, la phase de pré-alerte est enclenchée. »

Pour l’Amblève et ses affluents, le SPW prévoit que les seuils de préalerte seront atteints durant la nuit et/ou mardi. Pour la Lhomme, la Haute Lesse et la Haute Semois, ainsi que leurs affluents, les seuils de préalerte devraient être atteints mardi en journée.

La DG opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques recommande la prudence.

Sur le même sujet
Plus d'actualité