La bourgmestre de Saint-Trond, vaccinée avec des doses excédentaires, suspendue 6 mois

La bourgmestre de Saint-Trond Veerle Heeren et certains de ses proches avaient bénéficié d'une vaccination contre le coronavirus dès le mois de mars, sans être dans les groupes prioritaires.

Bourgmestre Saint-Trond Veerle Heeren vaccination prioritaire suspension vaccination covid-19
« Veerle Heeren a commis comme bourgmestre une faute disciplinaire », a commenté le ministre Bart Somers/ @BELGAIMAGE

Le ministre flamand de l’Administration intérieure et de la Gouvernance publique Bart Somers (Open Vld) a indiqué jeudi que la bourgmestre de Saint-Trond (Limbourg) Veerle Heeren (CD&V) était suspendue de ses fonctions pour 6 mois. " Nonobstant quelques circonstances atténuantes, Veerle Heeren a commis comme bourgmestre une faute disciplinaire ", commente le ministre.

Il était apparu en mai dernier que Veerle Heeren, ainsi que certains de ses proches, avaient bénéficié d’une vaccination contre le coronavirus dès le mois de mars, sans être dans les groupes prioritaires ciblés par la campagne de vaccination à ce moment-là. La bourgmestre avait expliqué que le système n’était pas encore au point et que des doses étaient perdues tous les jours car non-administrées.

Sur le même sujet
Plus d'actualité