Plusieurs bowlings resteront ouverts malgré l’interdiction du Codeco

Le secteur fustige le fait que le bowling soit contraint de fermer alors que des sports de contact restent autorisés.

Salle de bowling
Illustration d’une salle de bowling @BelgaImage

Un collectif de bowlings a décidé de maintenir ses portes ouvertes malgré l’obligation de fermeture décidée mercredi dernier par le Comité de concertation et entrée en vigueur dimanche, annonce lundi le Syndicat neutre pour indépendants (SNI). La Fédération du loisir (FLRB) soutient cette action de protestation.

«Le seul sport interdit en Belgique»

«Le bowling, organisé et reconnu par toutes les instances sportives belges, est à ce jour le seul sport interdit en Belgique», déplore le SNI. «Les sports de contact, tels que les arts martiaux ou les sports d’équipe en salle, ainsi que le fitness, sont, par contre, autorisés. L’activité horeca est également partie prenante de l’activité des bowlings (…). Le bowling est donc aujourd’hui la seule activité sportive et horeca interdite en Belgique!».

Alors que plusieurs lieux de loisirs culturels, soutenus par la tolérance passive de nombreux bourgmestres, ont ouvert leurs portes ce dimanche, la FLRB appelle les autorités locales à faire preuve de la même tolérance envers les salles de bowling, précisant que «les gestionnaires de centre de bowling font preuve du même professionnalisme et du même zèle que nos confrères de la culture dans le respect strict des protocoles». Le SNI explique ne pas encourager les actes de désobéissance mais précise comprendre l’incompréhension du secteur et regretter les décisions prises par le Comité de concertation. Il invite d’ailleurs ce dernier à «corriger le tir».

Sur le même sujet
Plus d'actualité