Frank Vandenbroucke veut réduire le Covid Safe Ticket à un certificat de vaccination

C'est la volonté du ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke: octroyer le CST uniquement aux vaccinés.

Covid Safe Ticket
© Belga Image

Le passe sanitaire « Covid Safe Ticket » ne devrait plus être octroyé qu’aux personnes en ordre de vaccination, et non plus aux détenteurs d’un test covid négatif, déclarera le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke dans l’émission « Op Slot », dont l’enregistrement doit être diffusé mardi soir sur Canvas, selon la VRT.

C’est une manière de rendre la vaccination obligatoire, reconnaît le vice-Premier ministre Vooruit (socialistes flamands), à la veille d’un comité de concertation.

« Dire que l’on fonctionne avec un certificat de vaccination au lieu d’un certificat de vaccination et de test – ce qui est déjà en train de se passer dans certains pays -, c’est en effet un peu une autre manière de rendre obligatoire », expose le ministre. « Un certificat de vaccination, ça veut dire en réalité que les gens qui prennent un grave risque pour eux-mêmes et donc aussi pour le secteur de la santé et les gens de leur entourage, ne bénéficieront plus de certaines possibilités que d’autres personnes garderont. Je n’ai aucune difficulté avec ce principe », affirme Frank Vandenbroucke.

Interrogée sur La Première (RTBF) sur cette question, au vu l’évolution de la France en ce sens, la vice-Première ministre MR Sophie Wilmès a rappelé que le gouvernement attendait un rapport scientifique, éthique et juridique sur l’obligation vaccinale, et qu’il fallait que le Parlement s’empare de ce sujet. « S’il faut réfléchir à l’obligation vaccinale, alors il faut l’assumer. Je ne plaide pas pour l’un ou l’autre, mais je plaide contre un message hypocrite qui tendrait à une obligation vaccinale de facto ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité