55 arrestations lors de la manif contre l’obligation vaccinale à Bruxelles

Après quelques heures de manifestation, quelques casseurs s'en sont pris à la police dans la rue de la Loi, lui lançant différents projectiles.

affrontements contre la police lors de la manifestation
Une bande de casseurs s’en est pris à la police. (@Belga Image)

La police bruxelloise a arrêté dimanche 55 personnes en marge de la manifestation contre une obligation vaccinale et l’usage du Covid Safe Ticket (CST, le pass sanitaire requis pour accéder aux établissements horeca, événements culturels, etc.), a indiqué sa porte-parole Ilse Van de Keere.

Il s’agit de 48 arrestations administrative et sept arrestations judiciaires.

Un manifestant, blessé, a dû être transporté à l’hôpital par mesure de précaution. La RTBF a également indiqué que l’une de ses journalistes couvrant la manifestation a été agressée et qu’elle porterait plainte.

Cinq déclarations portent en outre sur des dommages à des propriétés ", a complété la porte-parole.

Le cortège est parti à 13h00 de la gare du Nord pour rejoindre le parc du Cinquantenaire. Les participants défilaient dans le calme jusqu’à ce que, vers 16h15, un petit groupe de casseurs s’en prenne à la police dans la rue de la Loi, lui lançant des pétards, des branches, des pavés et des bouteilles en verre.

D’autres manifestants et manifestantes ont tenté de retenir les casseurs.

La police a répliqué avec du gaz lacrymogène, repoussant à l’aide d’un important dispositif les émeutiers comme les autres marcheurs et marcheuses vers le parc du Cinquantenaire. Avec l’aide de la police montée, tous les participants ont été dirigés vers l’avenue de Tervuren. Le calme est revenu vers 17h00.

Sur le même sujet
Plus d'actualité