Van Quickenborne ne soutient pas des assouplissements dans l’Horeca

Il se montre toutefois plus ouvert concernant d'autres possibilités de relâchement des mesures sanitaires d'ici la fin d'année.

Vincent Van Quickenborne à Bruxelles
Vincent Van Quickenborne pendant une conférence de presse le 15 octobre 2021 à Bruxelles @BelgaImage

Le vice-Premier ministre Open Vld, Vincent Van Quickenborne, n’est pas favorable à des assouplissements des mesures sanitaires dans l’Horeca, a-t-il expliqué dimanche sur le plateau de l’émission «De Zevende Dag» (Eén) alors qu’un comité de concertation se tiendra dans dix jours.

«Nous devons surtout avoir de la stabilité dans notre pays», a-t-il dit. «Nous devons en revenir à la période a cours de laquelle le gouvernement a géré de manière stable. Dire le 22 décembre que l’on peut assouplir partout, ce n’est pas ce que nous devons faire dans ce pays».

Interrogé sur des assouplissements le jour du réveillon de Nouvel an, le vice-Premier ministre libéral s’est toutefois montré plus réservé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité