Covid: les chiffres en soins intensifs baissent pour la 1ère fois depuis octobre

Les indicateurs épidémiologiques sont désormais tous au vert ou stables, avec parfois une véritable chute pour certains chiffres.

Soins intensifs à Bonheiden
Soins intensifs à l’hôpital Imelda à Bonheiden, près de Malines, le 8 décembre 2021 @BelgaImage

Le nombre moyen de contaminations quotidiennes au coronavirus en Belgique a encore fortement reculé, selon les dernières données consolidées qui vont jusqu’au 9 décembre, ressort-il lundi de chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano communiqués par le cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Du 3 au 9 décembre, la moyenne des nouveaux cas était ainsi de 13.980 par jour, un recul de 20% par rapport à la semaine précédente. Sur la même période, plus de 670.700 tests ont été réalisés, dont 110.400 environ se sont avérés positifs. Le taux de positivité est dès lors de 16,4%, stable par rapport aux derniers jours. Le nombre d’admissions à l’hôpital poursuit lui aussi sa baisse, pour une moyenne de 271 par jour entre le 6 et le 12 décembre. Au total, 3.277 personnes étaient hospitalisées en raison du Covid-19 à la date de dimanche. Le nombre de lits de soins intensifs occupés amorce une baisse, à 827, soit 12 de moins que la veille. Ce chiffre n’avait cessé d’augmenter depuis la mi-octobre, lorsque moins de 200 lits étaient occupés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité