Philippe Henry promet la " quasi-gratuité " des TEC

La crise a couvé au MR, autour du projet fiscal de Jean-Luc Crucke "Impôt plus juste". Un épisode qui ne "peut pas se répéter" prévient aussi le ministre écolo Philippe Henry.

Philippe Henry, Ecolo
Belga

Le texte proposé par le ministre libéral des Finances Jean-Luc Crucke, a été à l’origine d’un conflit visible au sein du MR. Une partie des députés du parti ont trouvé le projet « prématuré » et « peu sûr sur le plan juridique ».

Une crise libérale qui a fini par peser sur la majorité wallonne PS-MR-Écolo. Le texte va être proposé aujourd’hui en commission au Parlement. Histoire de définitivement refermer la plaie?

Invité sur DH Radio ce matin, Philippe Henry, ministre écolo du Climat, des Infrastructures, de l’Énergie et de la Mobilité, a arrondi les angles, tout en précisant clairement les choses.

« Il y a eu une certaine incompréhension autour du texte (préparé par Jean-Luc Crucke, NDLR). Il a été examiné et validé trois fois par le gouvernement, c’est maintenant le Parlement qui va examiner les choses. Les parlementaires vont analyser le texte, poser des questions au ministre Crucke et prendront position », explique le vice-président du gouvernement wallon.

Le MR soutiendra-t-il la proposition, et donc son ministre? « Je n’imagine pas que ce ne soit pas le cas. S’il n’y avait pas de position claire à la fin de l’examen du texte au Parlement, cela poserait problème ». Et de lâcher un avertissement. « On ne peut pas avoir des épisodes comme ceux-ci qui se répètent ».

Vers la quasi-gratuité des TEC

Interrogé sur d’autres projets, le ministre Henry a également détaillé la proposition de gratuité des transports en commun du TEC. « C’était un gros engagement de la majorité d’aller vers la gratuité des TEC pour les plus de 65 ans, les publics défavorisés et les jeunes de 18 à 24 ans. Ce sera de la quasi-gratuité, car on a des soucis législatifs, notamment par rapport à la TVA. Mais on sera à 1 euro par mois », précise-t-il.

Cette proposition est-elle payable pour la Wallonie? Le ministre ne veut pas opposer budget et climat. « On doit faire ce basculement dans la mobilité, vers moins de voiture, pour nos objectifs climatiques notamment. C’est pour ça qu’aujourd’hui, on doit bien sélectionner nos investissements pour aller vers ces objectifs ». Le basculement vers la quasi-gratuité des TEC sera phasé et doit s’achever en septembre 2023.

Carton rouge à De Wever

Dans la séquence des cartons rouge et vert, Philippe Henry s’en est pris à Bart De Wever tout en volant au secours de sa consœur écologiste Tinne Van der Straeten, ministre fédérale de l’Énergie.

« J’adresse un carton rouge à Bart De Wever, qui a fait des déclarations inacceptables sur Tinne Vander Straeten (Groen), en sous-entendant qu’elle était achetée par le secteur privé ». Évoquant la sortie du nucléaire en Belgique, De Wever avait accusé la ministre de l’Energie d’avoir « acheté » Engie, à coups de promesses de subsides pour les futures centrales au gaz tombant sous le CRM (mécanisme de rémunération de capacité).

Tinne Van der Straeten avait répliqué via Twitter: « Je suis revenue dans la politique pour mettre le dossier sur les rails. Et je le fais sur base de chiffres et de faits. La politique-spectacle, ce n’est pas ma façon de faire ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité