Attaqué pour diffamation par un antivax, Marc Van Ranst est finalement acquitté

Le virologue recevra une indemnité de 4.000 euros.

Marc Van Ranst antivax diffamation procès justice vaccin acquitté
©BELGAIMAGE

Le tribunal correctionnel de Malines a acquitté jeudi Marc Van Ranst. Le virologue comparaissait pour diffamation à la demande de Willem Engel, un Néerlandais connu pour son scepticisme envers le coronavirus et les vaccins anti-Covid.

Willem Engel reprochait à Marc Van Ranst de l’avoir qualifié d’escroc, de négationniste du virus et d’extrémiste, sur Twitter et dans la presse. Le bouillant virologue flamand avait notamment mis en doute les compétences scientifiques de Willem Engel.

Le procureur avait rappelé qu’au sens juridique du terme, la diffamation impliquait qu’une personne en accuse une autre d’un crime. Selon lui, la qualification correcte des échanges entre les deux hommes, était plutôt de l’ordre de " l’insulte ", une affirmation que le tribunal a suivie.

Demandant 7.000 euros de dommages et intérêts, Marc Van Ranst a finalement obtenu une indemnisation à hauteur de 4.000 euros.

Sur le même sujet
Plus d'actualité