Omicron était vraisemblablement en Belgique plus tôt qu’on le pensait

D'après des analyses récentes, le variant Omicron aurait circulé en Belgique plus tôt que ce qui avait été initialement imaginé.

omicron belgique
(@Belga Image)

Le nouveau variant du virus SARS-CoV-2, Omicron, semble avoir circulé en Belgique depuis plus longtemps que ce qui avait été établi auparavant. Il y a officiellement neuf contaminations dans le pays, mais un jeune adolescent testé positif au coronavirus il y a quelques semaines, serait aussi porteur du variant Omicron, ressort-il d’une nouvelle analyse. Il est suspecté que la contamination ait eu lieu dans une école à Melle en province de Flandre-Orientale, rapportent lundi De Standaard, Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen.

L’agence sanitaire flamande (Agentschap Zorg en Gezondheid) confirme que plusieurs contaminations ont eu lieu dans cette école. Le variant aurait atteint cet établissement après qu’un membre de l’équipe belge de waterpolo a été infecté en République tchèque, mi-novembre dans la ville de Brno. Le virologue Emmanuel André avait déjà évoqué vendredi qu’il s’agissait là d’un cluster du variant Omicron connu.

" Nous pouvons relier ce cluster d’infections à un groupe en République tchèque ", a confirmé Ria Vandenreyt de l’agence de santé flamande.

Cela laisse à penser que le variant Omicron était donc vraisemblablement en train de se propager en Belgique plus tôt qu’initialement estimé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité